4K Ultra HD – Édition DE – Turbine Medien – 118 min – 07 octobre 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Anglais Auro-3D 13.1
• Anglais DTS-HD MA 2.0
• Anglais DTS 2.0
• Allemand Dolby Atmos
• Allemand Auro-3D 13.1
• Allemand DTS 2.0

Sous-titres
• Anglais
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Island Break

En 2022, un ancien héros de guerre incarcéré pour assassinat arrive dans les quartiers de haute sécurité d’une prison où règne en maître un directeur impitoyable. Le condamné lui tient tête, la sanction tombe immédiatement: il est envoyé sur Absolom, une île-prison spécialement réservée aux récalcitrants…

Bien avant Battle Royale ou encore Hunger Games pour son concept de survival en huis clos extérieur, cette série B qui sent bon la sueur, et partage avec Waterworld (sorti un an après) son esthétique somme toute « Mad-Maxienne », est un divertissement de la vieille école adapté (et édulcoré) du roman The Penal Colony (1987) de Richard Herley.

Et même si prévisible et abreuvé de péripéties familières, son impressionnant éventail d’acteurs (le regretté Ray Liotta, Lance Henriksen, Kevin Dillon, Stuart Wilson, Ernie Hudson), ses scènes d’action particulièrement efficaces et sa mise en scène carrée, due à l’honnête artisan Martin Campbell (GoldenEye, Le Masque de Zorro, Casino Royale, The Protégé, le récent Mémoire meurtrière), lui permettent de vieillir plutôt bien.

IMAGE – Koh-Lantax

Issu d’un DI 2K vieillissant, ce transfert UHD Dolby Vision organique (une captation 35 mm) qui ne peut se dépêtrer de quelques saletés (notamment des points blancs) affiche une image plus sombre et nuancée que son confrère 1080p.

Chassant la postérisation (présente sur le Blu-ray) et s’offrant une plus grande clarté, il délivre un niveau de détails accru (les blessures, les tissus, les décors), une granularité plus homogène, des couleurs naturelles mieux saturées (des plantes plus vertes, une mer plus turquoise et des flammes plus orangées) à la carnation purifiée (beaucoup moins jaune), des contrastes plus aguerris et des sources lumineuses, faiblardes par nature, plus concrètes (comme l’éclairage de la prison et la lumière du jour). Toujours est-il qu’il y a du tripatouillage dans l’air…

En effet, la netteté est parfois artificielle et il est assez évident qu’un nettoyage a été opéré avant la repose d’une incontestable couche de grain (mais quelle dose exactement ?).

SON – M’évader, m’évader, m’évader 🎶

Exclusives à l’éditeur puisque commandées par ses soins auprès de deux prestataires, les pistes sonores 3D souffleront le chaud et le froid en fonction de votre sélection (ou de votre équipement) même si l’audibilité des dialogues, la bonne spatialisation de la jungle et l’équilibre du score perdureront de l’une à l’autre.

Ample et pourvue de basses profondes (mais intrusives par endroits), la bande-son Dolby Atmos souffre néanmoins de sifflements en bord de mer, de déphasages de-ci de-là et de l’absence de certains effets de hauteur (le rotor des hélicoptères).

Anémique (mais où sont passés grave et dynamique ?) et enregistré à un niveau anormalement bas, le mixage Auro-3D 13.1 maîtrise mieux la verticalité (l’hologramme du directeur, la pluie, l’écho des voix et des éléments sonores de la première bataille s’entendent davantage ici) et n’accepte ni les sifflements ni les déphasages.

CONCLUSION – L’évasion ou la mort ?

Injustement passé sous le radar, ce pendant insulaire à la série B d’anticipation Fortress (1992) peut s’échapper à l’oubli grâce au secours d’un 4K Ultra HD (les éditions mediabooks sont épuisées) de temps à autre maladroit mais baroudeur !

Note artistique
6.5
Qualité vidéo
7
Qualité audio
7.5
0
Absolom 2022

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x