4K Ultra HD – Édition US – Kino Lorber – 93 min – 24 novembre 2020

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Anglais DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – Non mais dites donc, c’est bien ou pas ?

Le cavalier de la nuit sème la terreur au volant de son bolide jusqu’au moment où Max Rocktansky, l’as des as, l’arrête. Mais ses interventions ne sont pas du goût de tout le monde…

Visionnaire lors sa parution en 1979, le 1er opus de la saga culte Mad Max est un film d’anticipation dystopique à la violence routière inédite jusqu’alors, qui allait réussir à imposer l’anti-héros Max Rockatansky dans la mémoire collective.

IMAGE – Tout le monde il est beau, vous êtes sûrs ?

Largement à la hauteur de la tâche, même si de p’tites traces compressives peuvent entrer dans la course (poursuite), l’image aux pourtours granuleux répand des détails d’une belle générosité (cf. les irrégularités du bitume), une dynamique des couleurs accrue, des contrastes clairement renforcés (la profondeur des noirs est bien parlante) et des reflets des plus saillants (les carrosseries).

SON – Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !

Du rugissement des moteurs à l’ampleur du score, la bande-son multicanale est plutôt immersive même si les arrières ne faisaient pas parties de l’aventure au départ.

Pour les puristes, la piste mono d’origine reste une valeur sûre.

CONCLUSION – Toute bonne chose a une fin…

Grande nouvelle pour les fans, ce classique nous arrive aujourd’hui dans un 4K Ultra HD à la belle carrosserie et à la grosse motorisation !

Note artistique
9
Qualité vidéo
8.5
Qualité audio
8.5
0
Mad Max

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] comme un soufflé raté, qui fera de Black Crab un incontournable du genre comme l’ont été Mad Max ou encore Les Fils de l’homme en leur […]

trackback

[…] post-apo le plus traditionnel et sont ainsi convoqués des références incontournables telles que Mad Max ou New York 1997. Et si les références sont les meilleures, leur utilisation, en revanche, […]

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x