Disney+ continue de surfer sur le succès télévisuel de la saga cultissime de George Lucas. Après The Mandalorian et The Book of Boba Fett, voici venir le retour d’un des personnages les plus iconiques de l’univers Star Wars, à savoir le bien nommé Obi-Wan Kenobi.

Il était une fois un Jedi

Quoi qu’on pense de la prélogie initiée par son créateur, il est indéniable de constater que l’acteur Ewan McGregor était né pour le rôle du maître Jedi, autrefois padawan de Qui-Gong Jinn, devenu professeur du jeune Anakin Skywalker avant qu’il ne devienne Dark Vador (désolé pour le spoil) puis obligé de séparer et cacher les deux enfants de celui-ci : Luke et Leia (encore désolé pour le spoil).

Précédent
Suivant

Le dernier combat

C’est donc avec une excitation non feinte que nous retrouvons l’acteur dans sa propre série qui montre un Obi-Wan vieilli, fatigué et caché sur Tatooine depuis les événements de La Revanche des Sith survenus il y a 10 ans de cela. Traqué par un groupe d’inquisiteurs, celui qui se fait désormais appeler Ben reçoit le message d’un vieil ami qui va lui demander de sortir de sa cachette afin d’effectuer une mission risquée.

Si seulement deux épisodes sont disponibles pour l’instant (suivront un épisode par semaine), cela suffit amplement à jauger du futur de la qualité de la série. Si le 1er est clairement influencé par le western et le chanbara, le 2ème verse dans le cyberpunk le plus excitant à travers la traque du Jedi dans la cité de Daiyu, repaire de chasseurs de primes, qui sera contraint de reprendre ses vieux réflexes de chevalier.

Quelques petites surprises émaillent l’intrigue, des vieilles connaissances viennent faire coucou mais c’est surtout Ewan McGregor qui emporte le morceau. Brisé par la défaite contre les Sith, Kenobi erre comme une âme en peine dans un monde qu’il ne reconnaît plus. Son interprétation surclasse tout le reste du casting (pour l’instant) et en particulier la jeune actrice Vivian Lyra Blair, quelque peu insupportable en MacGuffin sur pattes.

« La guerre est terminée. Nous avons perdu. »

Obi-Wan

Réalisée par Deborah Chow (déjà responsable de 2 épisodes de la série The Mandalorian), les deux parties se montrent visuellement superbes avec des plans iconiques que n’aurait pas renié un passage sur le grand écran. Si cette mise en jambes s’avère aussi qualitative sur la durée, nul doute que la mini-série Obi-Wan Kenobi sera la digne suite de la prélogie, tout comme The Mandalorian l’a été avec les épisodes IV, V et VI.

Que la force soit avec eux !

Biberonné très tôt au cinéma, j'avalais de la pellicule comme d'autres des bérets verts au petit déjeuner ! Curieux de tout et aujourd'hui casanier dans l'âme, c'est dans la douce atmosphère du foyer que j'étanche ma soif sans limite de 7e art.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] les demi-échecs du Livre de Boba Fett et d’Obi-Wan Kenobi. Andor va-t-elle réussir à relever le niveau des séries Star Wars en ayant eu la production la […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x