4K Ultra HD – Édition FR – Warner Bros. – 155 min – 26 janvier 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Anglais Dolby Digital 5.1
• Français Dolby Atmos
• Français Dolby Digital 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Spice opera

Voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement, le jeune et doué Paul Atréides se rend sur Dune, la planète la plus dangereuse de l’Univers… Mais aussi la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse capable de décupler la puissance de l’Humanité.

Visuellement grandiose, l’adaptation du roman-monde d’Herbert par Denis Villeneuve est une magistrale épopée des sables aussi épique que mystique. Et même si légèrement désincarnée, cette tragédie futuriste qui délaisse volontairement l’action pour se consacrer aux enjeux politiques et psychologiques de son vaste récit, est un grand spectacle hypnotique où l’intime côtoie le spectaculaire. La mythologie messianique de Dune ne fait que commencer…

IMAGE – Où le désert dévoile sa beauté

Jouant des ombres et de la lumière, la majestueuse photographie à la beauté froide de Greig Fraser (Rogue One, The Batman) émule une captation argentique alors même que le film a été tourné en numérique. Pour ce faire, les images issues de caméras Arri Alexa LF et Mini LF (4.5K et certifiées IMAX) ont été transférées sur pellicule 35 mm avant d’être rescannées en 4K. Unique, cette approche permet d’accéder à un admirable rendu pictural où l’homogénéité de la granularité ne dégrade en rien la précision de la définition. Et comme de bien entendu, seul le transfert UHD Dolby Vision est capable de restituer le plus fidèlement possible ce choix artistique.

Finesse accrue des textures (les particules de sable, la barbe de Leto, le distille Fremen, les infrastructures d’Arrakeen), méticulosité affermie des valeurs de contraste (grâce à des ombres mieux sculptées, les séquences en basse luminosité – comme le rite de passage – y gagnent en lisibilité), richesse soulignée de la palette colorimétrique (le jaune clair « doré » du désert, les yeux bleus du peuple pionnier de Dune, la double teinte des boucliers énergétiques, les armures blanc cassé des Sardaukars) et accentuation d’éclairages (globalement modérés à l’exception des « révélations » de Paul où la luminosité devient écrasante) mieux écrêtés, permettent au 4K Ultra HD d’échapper à l’allure autrement plus matte et surexposée (en particulier sur les surfaces réfléchissantes) du Blu-ray.

⇒ Privé de l’expérience IMAX pour son exploitation domestique, Dune devrait retrouver toutes ses épices avec la sortie prochaine d’une nouvelle édition respectant l’alternance des ratios 1.78 et 2.39. Sa date de parution n’étant pas encore connue, il faudra juste s’armer de patience pour l’acquérir.

SON – Au commencement était la Voix

Bardé d’atmosphères et expressif au possible, ce mixage Dolby Atmos (en VO comme en VF) qui exploite sans discontinuer tous les canaux qui lui sont alloués s’impose comme un très « gros morceau » acoustique.

Le paysage sonore est plein de relief avec des ambiances (les déplacements du sable, le souffle du vent) et/ou effets (l’activité de la moissonneuse, les canons à obus explosifs) qui s’immiscent de partout (la scène arrière est régulièrement prise d’assaut), la dynamique envoie méchamment les décibels (cf. l’attaque éclair de la Maison Harkonnen sur Arrakis), les dialogues qui restent équilibrés en toutes circonstances sont délivrés avec une grande clarté, les enceintes de hauteur s’illustrent à de nombreuses reprises (les visions de Paul, les ornithoptères, la tempête Coriolis à la Mad Max: Fury Road, les vaisseaux spatiaux), la partition chamanique de Hans Zimmer revête une amplitude ébouriffante et le canal LFE, qui pilonne inlassablement le bas du spectre (la Voix des Bene Gesserit, l’approche des vers, le marteleur de Liet Kynes), se mêle ardemment aux festivités.

CONCLUSION – 2021, l’Odyssée de l’épice ?

À la hauteur des attentes, cette œuvre de science-fiction majeure faite d’Épice et d’épure décroche les étoiles en 4K Ultra HD ! Rendez-vous est donc pris le 1er novembre 2023 pour la partie 2 de cette immense saga prophétique.

Note artistique
9
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
Dune (2021)

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x