4K Ultra HD – Édition FR – Disney – 134 min – 05 juin 2020

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français Dolby Digital Plus 7.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – L’espoir est à la base de toute rébellion

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Le premier spin-off de la saga Star Wars, qui n’aura jamais mieux portée son nom, est un film de guerre sombre et crasseux (une vraie claque visuelle) riche en morceaux de bravoure (un final galvanisant), où le peu de caractérisation d’une troupe pourtant solide est contrebalancé par une fidélité exemplaire à l’épisode IV. Il fait corps avec la Force et la Force est avec lui !

IMAGE – Au cœur de l’Alliance Rebelle

Entre une définition de pointe, des détails d’une plus grande finesse (les visages, les costumes et les décors), des couleurs crépusculaires plus denses (les nuances terreuses sur Jedha, les teintes turquoises sur Scarif) où les primaires reprennent vie (les bleus du ciel), des contrastes plus audacieux (l’apparition de l’Étoile de la Mort, l’armure blanche des stormtroopers) et des sources lumineuses plus éclatantes (cf. les explosions et autres tirs laser), ce transfert UHD issu d’un DI 4K (un tournage numérique en 6.5K) et présenté en HDR10 est un ravissement visuel de tous les instants.

SON – Des explosions plutôt que de la discrétion

Puisque la verticalité du son (à commencer par la pluie battante sur Eadu) n’a pas été jugée inapte à rejoindre la garnison Impériale, le sound design « StarWarsien » perçu en 3D (en VO) n’a de cesse de faire sensation… Malgré une dynamique à l’autorité réduite.

Les graves qui sont percutants s’illustrent particulièrement lors du final, la spatialisation est puissamment enveloppante, les ambiances (la foule sur l’anneau de Kafrene) comme les effets (les tirs de blaster) qui sont finement localisés passent par tous les canaux, le score ne manque pas d’ouverture et les voix sont toujours bien incorporées au reste du mixage.

La très satisfaisante VF, ample et immersive à son niveau, manque néanmoins d’adresse spatiale en comparaison.

CONCLUSION – Mission accomplie !

Surgit des archives de l’Empire, ce 4K Ultra HD équipé d’une présentation vidéo de référence et de pistes sonores qui s’en approchent, nous place en première ligne du conflit armé aux côtés des membres de l’Alliance Rebelle, là où nous n’étions que de simples spectateurs avec le Blu-ray !

Note artistique
8.5
Qualité vidéo
10
Qualité audio
9
0
Rogue One: A Star Wars Story

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] (du numérique à l’aspect vintage) que l’on doit au chef op’ Greig Fraser (Rogue One, Dune) est parfaitement restituée (jusque dans ses « imperfections » viscérales) par […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x