4K Ultra HD – Édition FR – Paramount Pictures – 109 min – 23 novembre 2020

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français Dolby Digital 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – S’envoler pour le 7e ciel…

Pete Mitchell, élève-pilote surdoué de la Navy, est envoyé dans la célèbre Naval Air Station pour un entraînement intensif. Un instructeur civil, Charlotte Blackwood, veut partager sa passion, sa folie des performances et son excitation face au danger. Rivalisant avec Tom Kasanksky pour le très convoité Top Gun, Pete Mitchell s’inclinera devant son adversaire, affaibli par le deuil d’un ami…

Film culte des 80’s qui donna ses lettres de noblesse au jeune Tom Cruise, Top Gun reste toujours une référence dans le domaine de l’action.

La mise en scène clipesque de Tony Scott est efficace, le rythme diabolique, les combats aériens grisants, la relation entre Tom Cruise et Kelly McGillis torride et la bande originale (rappelez-vous Take My Breath Away et Highway to the Danger Zone) entraînante au possible. Alors oui, le scénario est simpliste et certains éléments sont aujourd’hui too much (personnages frimeurs, patriotisme exacerbé), mais le spectacle n’a vraiment pas perdu de son intérêt.

IMAGE – Là-haut dans les nuages

Fidèle à la source, ce transfert UHD Dolby Vision (scan 4K de la pellicule d’origine) parfaitement nettoyé (les poussières parasites ont été supprimées) affiche une image savoureusement pelliculée (Super 35 mm) aux détails jamais vu jusqu’alors (et sans aucune accentuation des contours).

Plus chaleureuse (une ambiance estivale s’est emparée de la photographie) avec des teintes orangées retrouvées (de vrais couchers de soleil), elle peut aussi compter sur des contrastes (noirs plus lisibles et blancs plus authentiques) et des lumières (les rayonnements du ciel) sublimés pour parfaire sa manœuvre.

SON – Concert de réacteurs !

Engagée, l’extraordinaire VO Dolby Atmos parvient sans mal à franchir le mur du son.

Immersive (une spatialisation d’une grande générosité), dynamique et d’une puissance de tous les instants, elle use des canaux de hauteur lors des combats aériens, fait rugir le canal LFE lors des vrombissements des réacteurs et aère au maximum le score emblématique de Harold Faltermeyer.

Même si écrasée par le poids des années, la VF fait très correctement son travail.

CONCLUSION – Prendre les commandes avec « Maverick »…

Culte de chez culte, cet incontournable « clipesque » du cinéma d’action décolle vers une réédition 4K Ultra HD de qualité !

Note artistique
8
Qualité vidéo
9
Qualité audio
10
0
Top Gun

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x