4K Ultra HD – Édition FR – Sony Pictures – 115 min – 23 octobre 2019

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.00

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Le monde ne se sauvera pas tout seul

Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de leur organisation.

Malgré une mise en scène en pilotage automatique et une intrigue bien maigre, cette nouvelle aventure des (Wo)Men in Black est un divertissement sans temps morts aux héros décontractés (même si l’ancien duo était plus charismatique), aux vannes bon enfant et aux décors variés, qui respecte le cahier des charges de la franchise. Sympathique.

IMAGE – Costume sur mesure

L’augmentation de la résolution et l’usage plein pot des technos HDR/WCG, rendent ce transfert UHD HDR10 encore plus attrayant que son homologue HD déjà de toute beauté.

Les couleurs chaudes sont nettement plus vibrantes (les tenues fluo, les enseignes de magasins), les contrastes sont ouvertement plus délurés (des blancs ultra-éclatants et des noirs hyper-corsés), la dynamique lumineuse est beaucoup plus élevée (la brillance des objets métalliques, les pouvoirs surnaturels des jumeaux, l’éclat du soleil, l’intensité des explosions) et malgré un Digital Intermediate 2K, la précision des images est accrue grâce à des plans rapprochés plus raffinés et des éléments du cadre aux textures mieux dessinées (les vêtements, les décors).

Néanmoins, la carnation des visages (humains) est parfois étrange, mais comme le Blu-ray « souffre » du même symptôme, il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’un choix délibéré (même si douteux) de l’équipe artistique.

SON – Nous sommes les Men in Black

Un tourbillon acoustique de tous les instants qui assène la pièce d’écoute de bruitages « whaouh ! » et d’ambiances fantastiques sans relâcher la pression. La dynamique est redoutable, la spatialisation déjantée, les surrounds au taquet, le score enveloppant et les basses percutantes.

Mais pour profiter au mieux de ce grand-huit sonore, direction l’excellente VO dont la scène aérienne ajoute un effet dôme (l’usage des armes, la vie de bureau au sein de l’agence britannique, la musique, etc.) loin d’être anodin.

CONCLUSION – Une mission à « flashouiller » ?

S’il n’ajoute aucune plus-value à la franchise Men in Black, ce spin-off n’en reste pas moins un spectacle moderne agréablement distrayant qui, grâce à un 4K Ultra HD techniquement solide, dépoussière la saga culte. Il n’y a donc aucune raison de faire usage de son neurolaser.

Note artistique
7
Qualité vidéo
9
Qualité audio
10
0
Men in Black: International

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x