On poursuit notre voyage vidéo-ludique par un jeu polonais, Dying Light 2 développé par le studio Techland. Toujours attendue de pied ferme après quelques reports malheureux, la franchise a des ambitions créatives affirmées. Alors que nous avions par le passé eu l’occasion d’interviewer Tymon Smektala, lead game designer du jeu, à propos de la narration, celui-ci revient pour la Gamescom 2021 avec des vidéos épisodes dédiées, l’occasion de rappeler que le projet Dying Light 2 est bien vivant ! La dernière en date met en avant le système de combats dynamiques du titre. Covid oblige, c’est Tymon qui mène cette fois-ci la barque en interrogeant lui-même son équipe ! 

Le "narrative sandbox" quésaco ?

Au menu de ce nouvel épisode, rappelons le topos : des hordes d’infectés croisés vampires, toujours peu friands des bains de soleil, du parcours urbain que ne renierait pas Mirror’s Edge, une ville déchirée par trois factions rivales et des combats à la première personne particulièrement violents. La formule post-apocalyptique évolue désormais vers la promesse d’un « narrative sandbox » selon la formule consacrée par les développeurs. Chacune de vos contributions aux diverses factions desservira nécessairement les autres. Aider les gardiens de la paix vous permettra de bénéficier d’eau potable pour vous régénérer. Privilégier leurs rivaux et ce seront des champs de cannabis et l’anarchie qui triomphera en retour. La rareté créant la richesse, à vous les bakchichs et pots de vins à chaque litre d’eau savamment distribué aux assoiffés du quartier. Venir en aide à la troisième et dernière faction vous permettra notamment de reconstruire certains ponts ou structures de la ville afin d’atteindre d’autres zones autrement inaccessibles.

Précédent
Suivant

Toutes ces interventions dans l’univers de Dying Light conduisent à des changements cosmétiques, certes, mais également narratifs. La ville prenait une toute autre apparence comme nous avons pu le constater lors de la démonstration à laquelle nous assistions en 2019. La faction dominante que vous aurez supportée étendra sa mainmise sur le territoire, tandis que les perdants de l’Histoire iront coloniser d’autres quartiers, où imposer leurs mœurs. Le gameplay sera lui-même impacté par votre expérience selon les spécificités du groupe supporté. D’autres joueurs pourront également venir se greffer à votre partie pourra apprécier les choix réalisés sans pour autant interférer sur votre aventure. Pour plus de précisions sur le jeu, nous vous invitions à regarder notre interview de Tymon Smektala, l’occasion de préciser que les intentions du studio restent indemnes, malgré les reports ! 

Critique JV et ciné toujours prêt à mener des interviews lors de festivals ! Amateur de films de genre et de tout ce qui tend vers l'Etrange. N'hésitez pas à me contacter en consultant mon profil.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x