KillerSe7ven

KillerSe7ven

Arthur Cossin
KillerSe7ven ou K7 pour les intimes, mes premiers émois vidéoludiques ont commencé à l’âge de 7 ans. Baigné dans l’hémoglobine de la saga Resident Evil et Dino Crisis, je n’ai jamais cessé de jouer. Fervent joueur Nintendo mais pas bigot pour un sou, j’ai aussi écumé les mers sur Playstation comme Xbox avant d’échouer sur PC. Il est bien loin le temps de la Game Boy Color où l’on s’éclairait sous l’halogène pour jouer à Zelda et Pokémon. Je cultive désormais un amour non dissimulé pour les jeux indés, les jeux d'arcade à l’école japonaise, la plateforme exigeante 2D comme 3D ainsi que les fast-FPS acidulés comme les derniers Doom.

Joueur subtil, la tronçonneuse et le double shotgun sont mes alliés ingame. J’aime jouer vite et bien (ndlr : me faire revive par les collègues sur Warzone et Hunt). J'aime également les films étranges et les identités affirmées. Et pourquoi KillerSe7ven dans tout ça alors ? Certains murmurent qu’il s’agit d’un hommage affirmé au jeu de Suda51, où l’on contrôle un tueur à gages schizophrène aux 7 personnalités. D’autres prétendent qu’il s’agit du film Seven de Fincher sur un psychopathe œuvrant sur le thème des 7 péchés capitaux. Les 7 couleurs de l’arc-en-ciel, les 7 cieux de l’Islam ou les 7 voix de Manuel Valls à Barcelone ? Dieu seul le sait !

Matériel de test (Config. HP : 5.1)
PC : RTX 3080 + RAM 32 GO + Intel I7 8700
Diffuseurs vidéo : BenQ W2700, MSI 27'' WQHD Optix
Source : PC
Amplification : Yamaha HTR-4071
Enceintes : Triangle Elara LNO1, Elara LNO2, Elara LN05

Articles de cet auteur

Catégories
Posts récents
Les Traqués de l'an 2000
Les Traqués de l’an 2000 (Turkey Shoot),
Ticks
Ticks attack – Tiques, Tiques… Boom !
The King’s Man: Première Mission
The King’s Man: Première Mission, la Table
Doctor Strange in the Multiverse of Madness
Doctor Strange in the Multiverse of Madness,
Spider-Man: No Way Home
Spider-Man: No Way Home, la toile du
Restons en contact