Alors que les salons de cinéma battent leur plein et que le calendrier des sorties s’accélère au cinéma, le jeu vidéo attend encore patiemment sa reprise avec l’E3 et la Gamescom qu’on espère voir reprendre son envol cet été ! En attendant d’heureuses nouvelles (on croise les doigts), profitons de la sortie d’un petit DLC cosmétique et gratuit d’Haven pour remettre en lumière le travail du studio français The Game Bakers, également sanctifié pour l’excellent Furi. Deux ans plutôt, nous découvrions à la Gamescom ce projet singulier, loin des effusions d’hémoglobine et de la violence qui bien souvent accompagne le média.  

Que reste-t-il de nos amours ?

Après la frénésie de Furi, il était peut être temps de revenir à la quiétude, faire une parenthèse d’adrénaline. C’est la proposition surprenante du studio The Game Bakers, qui plutôt que céder à la suite facile, a préféré explorer de nouveaux horizons plus intimes. Exit le Bullet Hell acidulé, Haven propose de suivre les tribulations d’un couple sur des planètes polluées par d’étranges substances. Les déplacements sont souples et fluides à l’aide de vos bottes énergétiques qu’il vous faudra tout de même recharger avec une sorte de carburant bleuâtre.

Previous
Next

Le jeu attribue la part belle aux dialogues entre les deux protagonistes. La clé de voûte de Haven reste de faire un jeu où l’on peut être heureux nous concède Audrey Leprince. Ici pas de conquête de l’être cher ni autres histoires de prince charmant, vous commencez l’aventure ensemble et vous la finirez ensemble, qu’il s’agisse des choix à prendre comme de la gestion originale des combats en temps réel. A vous ensuite de vous synchroniser avec votre partenaire pour libérer de puissantes attaques et esquiver celles de vos ennemis. Ce RPG au squelette singulier prend le parti de ne pas nous en révéler plus qu’il n’en faut. The Game Bakers tient semblerait-il à préserver la découverte. L’histoire ne se révélera qu’à petits pas au fur et à mesure des relations tissées par le couple.

Audrey Leprince
Audrey Leprince, fondatrice du studio français The Game Bakers

L’écriture nous a néanmoins semblée vive et juste, sans jamais tomber dans la mièvrerie. Pierre Corbinais à l’origine d’enterre moi mon amour a écrit les dialogues mais l’histoire a été conçue a trois mains par Pierre, Emeric Thoa et Audrey Leprince. Le groupe d’électro Danger revient à la barre pour l’OST, ce qui ne peut que nous enthousiasmer. Plutôt qu’un long discours, on vous propose un entretien, avec Audrey Leprince, fondatrice du studio pour celles et ceux qui souhaiteraient (re)découvrir ce singulier projet. 

Critique JV et ciné toujours prêt à mener des interviews lors de festivals ! Amateur de films de genre et de tout ce qui tend vers l'Etrange. N'hésitez pas à me contacter en consultant mon profil.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] Interview d'Audrey Leprince sur un jeu plus paisible : Haven Action Arcade Nintendo Switch PC PlayStation 4 PlayStation 5 Shoot 'em up KillerSe7ven […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x