• Testé sur PC à la manette, le temps d’un chapitre avancé de la campagne principale.
  • Le développeur a pris une photo de votre « humble » testeur [rires off] qui avait fini la démo sans aim assist au pad et en ne faisant qu’une bouchée du boss final
  • Arcade, fun et au challenge a priori bien dosé, Evil West est désormais le TPS que j’attends le plus. 

« Evil never sleeps but it bleeds » c’est la mantra qui pourrait très bien s’appliquer à Evil West. Prenez la franchise Gears of War, injectez une dose de vampires à corriger, un univers de western baroque, quelques hectolitres d’hémoglobine et vous obtiendrez Evil West ! Edité par Focus et développé par Flying Wild Hog, ce titre polonais est un jeu d’action qui compte bien prendre sa place au saloon des TPS gores. On a pu jouer à un chapitre avancé du jeu à la Gamescom et vider nos chargeurs avec frénésie pour vérifier si ça saigne comme dirait Dutch. On vous partage nos impressions sur le dernier rejeton de Flying Wild Hog à qui l’on doit ces dernières années Trek to Yumi, ou encore Shadow Warrior 3 critiqué au printemps dernier dans nos colonnes.

Preview à la Gamescom

Lire la vidéo

If it bleeds, we can kill it

Précédent
Suivant

Bande-annonce de Evil West

Critique JV et ciné toujours prêt à mener des interviews lors de festivals ! Amateur de films de genre et de tout ce qui tend vers l'Etrange. N'hésitez pas à me contacter en consultant mon profil.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x