4K Ultra HD – Édition US – Sony Pictures – 129 min – 1er novembre 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Français (québécois) DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Ken et Barbie s’en vont en guerre

XXIVe siècle. Une Fédération musclée fait régner l’ordre sur Terre en exhortant la jeunesse au sacrifice de soi. Quand, des confins de la galaxie, une armée d’arachnides s’apprête à envahir la planète, des milliers de candidats affluent pour défendre leur monde. Pleins d’ardeur et de courage, ils sont loin de se douter de ce qui les attend…

Énorme pamphlet anti-militariste hautement jouissif à la réalisation virtuose, Starship Troopers est un monument de la science-fiction porté par un second degré constant, des scènes d’action anthologiques d’une violence rare (les incroyables attaques des arachnides) et des SFX époustouflants. Un chef-d’œuvre !

IMAGE – 1001 Blattes

Oubliez l’image terne et peu contrastée du Blu-ray, et accueillez celle nettement meilleure de ce transfert UHD. En proposant une augmentation significative de la stabilité, de la définition, du piqué (de nombreux détails sont absents en HD), des couleurs et des contrastes (les scènes sombres gagnent en profondeur), mais aussi une nette amélioration côté clarté, netteté et propreté (le master a clairement été nettoyé et conserve le grain 35 mm original), l’éditeur Sony va faire des heureux chez les fans.

Et s’il fallait préciser l’apport (énorme) des technologies WCG/HDR sur ce titre, je dirais simplement que la palette colorimétrique est largement plus profonde (les teintes de la peau) et bien mieux saturée (les boules de feu oranges, le sang rouge ou vert), les explosions/flammes beaucoup plus vives et chaudes, les éclairages nettement plus intenses (les lasers ont plus d’éclats, les étoiles sont plus étincelantes, les réacteurs sont boostés à mort et les incrustations sur les spots TV sont plus brillantes), les nuages mieux dessinés et les noirs impressionnants de richesse.

Dolby Vision vs. HDR10

Ayant testé l’édition de 2017 qui se cantonnait à du HDR10, j’ai profité de cette ressortie Dolby Vision pour organiser un face-à-face entre les deux formats HDR…

Plus brillant encore dans les hautes luminances (cf. les extérieurs lumineux), plus audacieux dans sa reproduction des couleurs (une carnation plus saine, des teintes dorées plus opulentes) et plus authentique dans sa gestion des contrastes (les batailles sombres profitent d’un modelé bonifié), ce nouvel encodage vaut l’investissement.

SON – Kill ’em all !

Une piste Dolby Atmos endiablée à la dynamique démonstrative, à la spatialisation fantastique, aux effets d’infanterie qui inondent l’espace acoustique avec autant de punch que de précision (les ondes envoyées par les explosions nucléaires), aux ambiances enveloppantes (la foule lors du match de néo-football), aux surrounds omniprésents, à la scène aérienne généreuse (les annonces à l’école militaire, les ouvertures des sas de sécurité, les croiseurs interstellaires, les missiles de défense planétaire, les arachnides volants), au score large et aux basses qui frappent fort.

Si la VF(Q) reste puissante et apte à assurer le spectacle, elle n’est pas en mesure de nous immerger au cœur du chaos comme sa consœur 3D puisque privée de son dôme sonore.

CONCLUSION – Voulez-vous en savoir plus ?

Pour les 25 ans de sa sortie, l’irrévérencieux et teigneux film de SF culte de Paul Verhoeven ressort dans une nouvelle édition 4K Ultra HD où le Dolby Vision arrive en renfort. Les prestations techniques étant à la hauteur de cette satire (incomprise lors de sa parution dans les salles obscures) parfaitement emballée, n’hésitez surtout pas à participer à l’effort de guerre !

Note artistique
10
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
Starship Troopers

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x