Blu-ray – Édition CA (région libre) – VVS Films – 90 min – 20 avril 2021

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby TrueHD 5.1
• Français (parisien) Dolby TrueHD 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – Le quotidien mafieux de deux cousins

Philadelphie. Il y a trente ans, la famille de Michael a recueilli Peter à la mort de son père, dans des circonstances opaques. Aujourd’hui, Peter et Michael sont deux petits malfrats aux tempéraments opposés. L’un est aussi violent et exubérant que l’autre est taciturne. Quand Michael est désigné comme « gênant » par la mafia italienne, le passé trouble de la famille ressurgit…

S’il n’a rien d’original (James Gray ou encore Martin Scorsese sont passés par là), ce polar noir fataliste à la sécheresse stylistique authentique et au récit aussi tendu que mélancolique est une implacable tragédie familiale sur la loyauté affective portée par un impressionnant Matthias Schoenaerts. À travers l’obscurité des regards, le poids des liens (contraintes ?) familiaux !

IMAGE – C’est couvert à Philadelphie !

Appuyé par un léger grain (argentique ou non, difficile à savoir sans connaître le matériel utilisé lors du tournage) qui accentue la gravité de l’intrigue, ce transfert HD foncièrement austère qui profite d’une belle définition restitue des détails d’une grande précision, des couleurs (le plus souvent) froides soignées et des contrastes soutenus sans excès (les noirs sont superbes).

SON – Sortir de son mutisme

Dans un vrai souci de dramatisation, le mixage prend le parti de l’épure et se laisse porter par le score « lourd » de Séverin Favriau.

Peu démonstrative si ce n’est lorsque les protagonistes font usage de leurs armes, la bande-son qui est axée sur les voies frontales s’appuie sur une ambiance feutrée que la scène arrière distille de-ci de-là.

CONCLUSION – L’engrenage de la violence…

Puissant et pudique, Sons of Philadelphia s’est allié à un Blu-ray qui ne cache rien de toutes ses nuances de noires !

Note artistique
8
Qualité vidéo
9
Qualité audio
8
0
Sons of Philadelphia

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x