Blu-ray – Édition CH – Swissploitation Films – 92 min – 28 février 2023

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Français (parisien) DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Massacre à l’emmental

Dans une Suisse dystopique tombée sous la coupe fasciste d’un magnat du fromage, la petite fille des Alpes devenue adulte va faire éclater l’enfer.

Entièrement financé par une campagne de crowdfunding, ce délire grindhouse (les codes et l’esthétique sont là) déconseillé aux intolérants au lactose est un imprévisible exutoire à base de gore et de fromage où le mythe d’Heidi est savoureusement détourné. Friand de tripes, bien gaulé et reniflant l’humour potache, cet hommage solidement référencé au cinéma d’exploitation qui tache ne révolutionne certes pas le genre mais défoule bien comme il faut.

>>> La critique de Mr Wilkes <<<

IMAGE – Reposes dans le lactose !

Volontairement abîmée à coups de défauts ajoutés en post-prod (des points blancs, du gros grain et quelques instabilités), cette image très travaillée délivre un piqué acéré (les détails abondent aux quatre coins du cadre large), des couleurs pétantes (le ciel bleu, l’herbe verte et le sang rouge), une luminosité étendue (le jour est éblouissant) et des noirs toujours corsés (mais jamais bouchés).

SON – Elle descend de la montagne 🎶

Malgré des bruitages curieusement discrets (là où d’autres sont totalement exagérés) et des surrounds effacés par endroits, cette bande-son qui ne fait pas dans la dentelle ne manque ni de peps ni d’énergie.

Les dialogues sont clairs (le doublage – réussi – de la VF est outrageusement nanardesque), le canal LFE n’est pas en pleine digestion, les effets comme les ambiances sont généralement bien répartis et le score, à la croisée d’Ennio Morricone et de la musique traditionnelle suisse, s’emporte comme il se doit.

CONCLUSION – Naissance de la Swissploitation…

Alors que l’hémoglobine se déverse dans les ruisseaux et rivières des Alpes suisses, le premier fleuron du genre nous sert une fondue au fromage très relevée que la présente édition collector (un mediabook limité renfermant deux Blu-ray – l’un pour le film et l’autre pour les bonus -, un DVD et un CD de la bande originale) maintient parfaitement au chaud !

Note artistique
7
Qualité vidéo
9
Qualité audio
8
0
Mad Heidi

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
11 mois

La fondue c’est la vie. J’ai longtemps sanctuarisé le fait de partager des fondues après une nuit blanche. Outre le passage illuminé chez le fromager, c’est la dernière récompense du guerrier qui a bravé la nuit. Le gras moteur de l’ivresse ? ^^ Comment ça mon post n’a rien à voir avec Mad Heidi ? ^^

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x