4K Ultra HD – Édition UK – Second Sight – 105 min – 22 août 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Anglais DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Gare aux loups-garous

Une unité de six soldats anglais effectue un exercice militaire de routine dans une nature sauvage, vaste et hostile d’Écosse. Ils ne tardent pas à découvrir les corps ensanglantés d’un autre bataillon. Ils n’ont plus de munitions et la radio ne fonctionne pas. Isolés dans une forêt par une nuit de pleine lune, ces hommes inexpérimentés réalisent que leurs attaquants sont des loups-garous hauts de deux mètres, vicieux et sanguinaires.

Bien saignant, ne faisant pas dans la dentelle et bourré d’humour noir, ce survival à quasi huis clos est une série B rondement menée qui a dépoussiéré l’horreur britannique il y a de cela 20 ans. Le peloton de chiens de guerre est donc prêt à se battre pour tenter de survivre à cette nuit d’enfer.

IMAGE – La cabane dans les bois

Tiré d’une minutieuse remastérisation 4K (du négatif 16 mm) réalisée par Silver Salt Restoration au Royaume-Uni et approuvée par Neil Marshall et Sam McCurdy, ce transfert UHD Dolby Vision est une amélioration spectaculaire vis-à-vis des précédentes, et décevantes, parutions vidéo.

Le Blu-ray de 2009 (chez First Look) souffrait d’un abus de DNR et d’EE, celui de 2015 (chez Shout Factory) délivrait des images excessivement contrastées aux couleurs étrangement chaleureuses, et le 4K Ultra HD SDR de 2019 (chez Koch Films) récoltait des noirs systématiquement laiteux en plus de crouler sous les saletés. En 2022, rien de tout ça !

Minutieusement nettoyée, l’image affiche à présent une texture argentique abondante (que la compression gère merveilleusement) dont l’authenticité est immédiatement palpable, une définition inattaquable (les douceurs sont inhérentes à la source) et un piqué bien plus marqué (la crasse sur les soldats, le tissage des tenues, l’écorce des arbres, la peinture écaillée).

La palette colorimétrique aux teintes atténuées observe ses primaires gagner en éclat (la fraîcheur du ciel bleu, la vitalité de la carrosserie jaune de la Land Rover, les éclaboussures de globules rouges) et sa carnation en finesse (des peaux pâles), les contrastes ont été réajustés afin que les détails ne se perdent plus dans les ombres (à la densité maîtrisée) et/ou les hautes luminances (des blancs sous contrôle), et les sources d’éclairage se manifestent avec plus d’intensité (la lueur du jour, les reflets sur les surfaces métalliques, le luminaire d’intérieur, les flammes, le fumigène, les tubes fluorescents, le flash de l’appareil photo).

SON – Sonate au clair de lune

Si la dynamique modérée, la frilosité de certains effets pyrotechniques (la déflagration des armes à feu est peu impactante) et la minceur du score de Mark Thomas viennent à trahir le faible budget de l’entreprise, cette bande-son multicanale ne manque pourtant pas de chien.

L’ouverture frontale peut surprendre (le décollage de l’hélicoptère), la spatialisation use pleinement de toutes les enceintes mises à sa disposition (les déplacements des loups-garous, la localisation des hurlements), les surrounds prennent vie frénétiquement lors des attaques (la trajectoire des balles), le canal LFE secoue le plancher à quelques reprises (les explosions, les grognements) et les dialogues sont solidement exsudés par la centrale.

Pour que le lycan posté sur le pavillon et les pas émanant de l’étage prennent de la hauteur, n’oubliez pas d’activer un DSP de virtualisation.

CONCLUSION – La meute a les crocs

En état de siège, ce 4K Ultra HD va devoir mettre ses sens en éveil s’il ne veut pas servir de plat de résistance à une meute de loups-garous affamés. Par chance, beaucoup plus aiguisés que ceux de l’édition allemande (la restauration étant ici autrement plus soignée et la piste DTS-HD MA 5.1 largement plus démonstrative), ils vont lui permettre d’assurer efficacement sa défense.

Note artistique
8
Qualité vidéo
9
Qualité audio
8.5
0
Dog Soldiers

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x