4K Ultra HD – Édition DE – Koch Films – 105 min – 14 mars 2019

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : SDR
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Allemand DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – L’horreur au fond des bois

Une unité de six soldats anglais effectue un exercice militaire de routine dans une nature sauvage, vaste et hostile d’Écosse. Ils ne tardent pas à découvrir les corps ensanglantés d’un autre bataillon. Ils n’ont plus de munitions et la radio ne fonctionne pas. Isolés dans une forêt par une nuit de pleine lune, ces hommes inexpérimentés réalisent que leurs attaquants sont des loups-garous hauts de deux mètres, vicieux et sanguinaires.

Bien saignant, ne faisant pas dans la dentelle et bourré d’humour noir, ce survival à quasi huis clos est une série B rondement menée qui a dépoussiéré l’horreur britannique il y a de cela 20 ans. Le peloton de chiens de guerre est donc prêt à se battre pour tenter de survivre à cette nuit d’enfer !

IMAGE – Nuit de pleine lune

Paru successivement en 2009 (chez First Look) puis 2015 (chez Shout Factory) sur support Blu-ray, Dog Soldiers n’a malheureusement jamais eu le droit à une édition digne de ce nom, la première souffrant d’un abus de DNR et d’edge enhancement là où la seconde délivrait des images excessivement contrastées (des noirs archi-bouchés) avec une luminosité trop brillante et des couleurs étrangement chaleureuses. Ce 4K Ultra HD en provenance d’Allemagne est-elle enfin la bonne ? C’est dans tous les cas la meilleure édition proposée à ce jour (en attendant la version HDR, approuvée par le réalisateur Neil Marshall et le chef op’ Sam McCurdy, à paraître en juin prochain via Shout Factory pour les États-Unis et via Second Sight pour le Royaume-Uni) même si l’image délivrée est loin d’être parfaite.

Tiré d’un scan 4K effectué à partir du négatif original 16 mm (hors plans composites des SFX tirés de la précédente copie 35 mm – les plans qui dénotent en somme -), ce transfert UHD non HDR (les différences avec le nouveau Blu-ray présent dans le mediabook étant de ce fait minimes si ce n’est une texture plus raffinée) profite d’une netteté bien meilleure qu’avant, d’une résolution accrue, de détails beaucoup plus précis, d’un grain omniprésent qui va bien (la photographie du film étant volontairement craspec), et de couleurs froides et tristounettes retrouvées.

Il y a malheureusement encore quelques instabilités, de nombreuses saletés à l’image (malgré un nettoyage qui semble évident) et pire, les contrastes sont aujourd’hui complètement faiblards avec des noirs systématiquement laiteux (cf. la manip ci-dessous pour y remédier). Mais malgré ces défauts, jamais ô grand jamais nous n’aurions pu espérer un tel résultat pour cette p’tite bobine horrifique culte.

⚠️ Comme il appert que l’espace colorimétrique utilisé est 0-255 (spectre destiné à l’informatique) et non l’habituel 16-235 (attribué à la vidéo), il suffit de régler l’ensemble de la chaîne vidéo en conséquence (RGB étendu en lieu et place du modèle YCbCr) pour éviter de se retrouver avec des noirs délavés. Une fois cette modification effectuée, ils se révèlent profonds sans excès. Néanmoins, cette erreur se devait d’être sanctionnée dans l’appréciation finale.

SON – Who let the dogs out ? ♪♫

Si les voix, les effets et le score sont bien hiérarchisés, cette bande-son (en VO) est loin d’atteindre le détail sonore et la dynamique explosive des mixages horrifiques d’aujourd’hui.

Petite production oblige, l’action se joue de préférence à l’avant et sans trop d’agressivité même si l’ouverture frontale peut surprendre (le décollage de l’hélicoptère) et que certains effets sont placés de temps en temps à l’arrière (comme les tirs et le grognement des loups-garous).

CONCLUSION – La chasse est ouverte…

En état de siège, ce 4K Ultra HD va devoir mettre ses sens en éveil, même si limités parfois, s’il ne veut pas servir de plat de résistance à une meute de loups-garous affamés !

Note artistique
8
Qualité vidéo
6
Qualité audio
7
0
Dog Soldiers

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
Cherycok
3 mois il y a

Je suis d’accor,d une très bonne série B et, malgré le budget réduit, un des meilleurs films de loup-garous en ce qui me concerne (avec l’espagnol Lobos de Arga

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x