4K Ultra HD – Édition US – Magnolia Pictures – 111 min – 16 novembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.38

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Crime organisé et katana ancestral

Un patron du crime est assassiné de sang-froid et son unique héritier est envoyé à l’étranger alors qu’il n’est qu’un nourrisson. Vingt ans plus tard, des gangs rivaux cherchent à tuer cette jeune femme qui découvre qu’elle est née à la tête d’un syndicat du crime. Luttant pour sa vie, elle fait équipe avec un américain qui tente de découvrir son propre passé…

Adapté du roman graphique brésilien Samurai Shirô, ce polar d’action visuellement saisissant mais émotionnellement distancié (alors que les personnages ont de la gueule) est une mise à jour ultra-moderne des films de gangsters japonais prenant place dans un cadre exaltant. Le style est là, la violence aussi, et les joutes armées ne manquent vraiment pas d’aplomb… Pourtant, faux rythme oblige (l’histoire tire en longueur), la tension se dégonfle à plusieurs reprises. Malgré ce « sabotage », l’œuvre mérite le coup d’œil.

IMAGE – Sous les néons de São Paulo

Baignée d’une atmosphère néo-noire aux lumières fluorescentes vaporeuses et aux couleurs vives, cette image de comic book est divinement reproduite par ce superbe transfert UHD Dolby Vision.

La copie est immaculée, les éclairages plus flamboyants encore (cf. les faisceaux lumineux lors de la séquence du cimetière), le piqué chirurgical (son homologue HD est nettement moins détaillé), l’aspect numérique clinquant, la palette colorimétrique régulièrement irréelle (les teintes rouges et vertes, omniprésentes, sont mieux saturées) et les contrastes méchamment renforcés (des noirs d’ébène et des blancs « mystiques »).

SON – Ivre de karaoké

Rythmée par une galvanisante partition électro couplée à des sonorités issues du shamisen, cette bande-son spectaculaire à souhait fait montre d’une spatialisation immersive et d’une très belle dynamique lorsque l’action s’enclenche. Les dialogues sont clairs, l’ouverture frontale ample, la répartition multicanale efficace (verticalité du son comprise) et les graves énergiques.

CONCLUSION – Mourir la jugulaire tranchée ?

Prêt à en découdre face à la mafia japonaise, ce 4K Ultra HD entre en guerre non sans l’armement adéquat !

Note artistique
6
Qualité vidéo
9.5
Qualité audio
9.5
0
Yakuza Princess

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x