SVOD – Plateforme FR – Disney+ – 9 épisodes de 13 à 22 min- 22 septembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 1.78

Bande-son
• Japonais Dolby Digital Plus 5.1
• Anglais Dolby Digital Plus 5.1
• Français Dolby Digital Plus 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, les tests SVOD sont réalisés avec le débit minimum requis sur chaque plateforme. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de la source testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Star Wars au pays du Soleil-Levant

Une anthologie qui voit 7 studios d’animation japonais revisiter la célèbre saga à travers 9 courts métrages originaux et inédits.

Portant un regard nouveau et novateur sur l’univers Star Wars, cette compilation animée composée d’épisodes de studios différents (Kamikaze Douga, Geno Studio, Studio Colorido, Trigger, Kinema Citrus, Science Saru et Production I.G.) est enthousiasmante.

Bourrée d’action et s’éloignant des canons de la franchise, elle laisse libre cours à l’expérimentation (dans la narration comme dans le graphisme) et à la vision de ses auteurs. Toutes différentes et autonomes, ces histoires courtes de qualité variable, d’oubliables (T0-B1, Akakiri) à géniales (Le Duel sous influence Kurosawienne, Le Neuvième Jedi, Lop & Ocho et surtout le mélancolique La Mariée du village), nous transportent vers une galaxie lointaine, très lointaine.

Et c’est parce qu’elle assume pleinement ses choix, à commencer par une sensibilité japonaise unique, que cette nouvelle interprétation de La Guerre des étoiles se doit d’être célébrée !

IMAGE – Nihonga des étoiles

Spectacle haut en couleur (même Le Duel à tendance monochrome) au style graphique varié (cartoonesque compris) mais jamais photoréaliste, Star Wars: Visions est magnifique à regarder en UHD Dolby Vision.

Tirées d’un DI 4K, ces images qui abondent de détails et de textures variées (plus ou moins tranchants en fonction de l’animation choisie) et emploie des contrastes d’une grande richesse, impressionnent fréquemment dans l’usage de ses éclats lumineux (cf. la vive intensité des sabres laser) et la vibrance de sa palette colorimétrique.

À des années-lumière du « fake HDR » délavé de la série The Mandalorian, cette anthologie s’impose comme le plus beau programme disponible sur la plateforme Disney+ !

SON – Kare No melting-pot

Marquante dans l’usage de sa partition Star-Warsienne (reconnaissable entre toutes) couplée à de la musique traditionnelle japonaise aux chœurs éthérés (coucou Ghost in the Shell), la bande-son de cette anthologie ne manque pas d’identité.

Les effets/ambiances propres à la saga sont de la partie et se baladent d’une enceinte à l’autre, le score profite d’une grande amplitude et les doublages sont tous de qualité (de la version japonaise à la version française en passant par la version anglaise et ses guests – Allison Brie, Kyle Chandler, Joseph Gordon-Levitt -). Néanmoins, les voix sont parfois sous-mixées (pas souvent heureusement) et production Disney oblige, les basses bien trop timides.

CONCLUSION – La Force de l’animation japonaise

Détournant avec respect l’univers créé par George Lucas, ce spectacle de tous les instants (sublimé en Dolby Vision) à la créativité réjouissante est à découvrir sans plus attendre sur Disney+. Aucun mauvais pressentiment à avoir, vous faites corps avec la Force et la Force est avec vous !

Note artistique
8
Qualité vidéo
10
Qualité audio
8
0
Star Wars: Visions

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
9 mois il y a

Disney +, Star wars et contenu original, y aurait-il une faille dans la matrice ? Pour une fois je dois saluer la démarche, c’est original et ça donne envie.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x