4K Ultra HD – Édition FR – Sony Pictures – 103 min – 07 juillet 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais (britannique) Dolby Atmos
• Anglais (américain) Dolby Atmos
• Français Dolby Digital 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Tu braques ou tu raques

Après un cambriolage spectaculaire à Anvers, Frankie est en possession d’un extraordinaire diamant. Bien entendu, cette pierre attire toutes les convoitises. Boris, un truand sans pitié, décide d’exploiter le penchant de Frankie pour les jeux d’argent en lui tendant une embuscade chez un bookmaker…

Œuvre phare de la filmographie de Guy Ritchie, Snatch est un polar décalé bien anglais à la mise en scène tape-à-l’œil, aux personnages plus barrés les uns que les autres, à l’intrigue alambiquée bien ficelée, au casting gonflé de talents et à l’humour décomplexé. Irrésistiblement drôle et follement amusant, ce film culte de « faux » gangsters (de petites frappes quoi) n’a pas volé sa réputation !

IMAGE – « La mode se démode, le style jamais »

Volontairement sobre et morne pour coller à l’univers « cracra » de la mafia anglaise, la photographie ne se prête guère à un rendu « pop » alors même que ce nouveau master 4K est excellent.

Le piqué est plus pointu qu’en HD (la texture des visages, des tatouages, des costumes et des décors gagnent en finesse), les couleurs essentiellement glauques (verdâtres et jaunâtres) sont plus réalistes et abritent plus de verve (primaires rehaussées), les contrastes sont plus maîtrisés avec des noirs plus forts et des blancs plus intenses (sans excès), les sources lumineuses sont plus audacieuses (l’éclat du diamant, l’ardeur de l’incendie) et le grain 35 mm, parfaitement rendu, s’avère être plus raffiné.

SON – T’as du chien pouic pouic !

Malgré des coups portés pouvant manquer d’impact (un « défaut » certainement dû à la source d’origine), voilà une bande-son Dolby Atmos très relevée et efficacement spatialisée qui s’illustre par une prestation acoustique riche en style !

La dynamique est tonitruante, les effets sonores multicanaux accompagnant les folies du montage sont aussi « frimeurs » qu’ils gravitent de toutes parts (scène de hauteur comprise avec par exemple la pluie venant frapper le toit des voitures), les truculents dialogues sont toujours clairs, le canal LFE a beaucoup de mordant et l’exquise BO est ample à souhait.

Moins enveloppante et plus timide (sans l’être vraiment), la VF perd surtout la diversité des accents de la VO britannique… Une grande partie de l’âme du métrage en somme.

CONCLUSION – So British isn’t it ?

À l’inverse des « pieds nickelés » qui peuplent la ville de Londres, les fans de Guy Ritchie ont une chance de toucher le jackpot en raflant le présent Ultra HD Blu-ray !

Note artistique
8.5
Qualité vidéo
8.5
Qualité audio
8.5
0
Snatch

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] par le cinéma de Tarantino et par le film Snatch de Guy Ritchie, Mi$e à prix est un film de gangsters décomplexé et nerveux aux allures de comic […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x