4K Ultra HD – Édition FR – Disney – 104 min – 10 décembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français DTS 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Drôle de salade chez les Toons

Roger Rabbit est au trente-sixième dessous. Autrefois sacré star du cinéma d’animation, le lapin blanc est fortement préoccupé pendant les tournages depuis qu’il soupçonne sa femme, la sublime Jessica Rabbit, de le tromper. Le studio qui emploie Roger décide d’engager un privé, Eddie Valliant, pour découvrir ce qui se cache derrière cette histoire bien plus complexe qu’il n’y parait !

Mi-polar mi-cartoon, ce grand film noir perverti par la facétie des Toons reste un classique complètement barré même si les prouesses techniques de l’époque (l’animation entièrement crayonnée qui s’intègre à des prises de vues réelles) sont moins épatantes de nos jours. Plein d’humour mordant qui s’adresse aux adultes et non aux enfants (on y parle de sexe, d’alcoolisme et de meurtre), ce divertissement jubilatoire peuplé de personnages (humains ou dessinés) hauts en couleur (hormis Betty Boop) avance à un rythme proprement infernal. Dans son brillant mélange des genres, la relève se fait toujours attendre.

IMAGE – J’suis pas mauvaise, j’suis juste dessinée comme ça !

Si les contours des personnages animés sont aujourd’hui plus visibles, comme la douceur du trait, cette remastérisation chapeautée en 4K (à partir d’un nouveau scan) renforce l’ambiance noire du film.

Le master a bien été nettoyé (les poussières parasites sont passées à la trempette), la texture argentique (plutôt dense) s’affiche avec une belle constance, les détails les plus fins gagnent en clarté (du moins lorsqu’il s’agit d’un élément réel comme les décors ou les vêtements d’époque) et le classement HDR, aux couleurs plus chaudes (c’est très visible sur la carnation) et aux contrastes assombris (la luminosité a baissé d’un cran), est fort à-propos. La surenchère est donc évitée et seules certaines séquences clés, à commencer par le passage au cabaret où les éclairages et la robe scintillante de Jessica Rabbit sont autrement plus intenses, se permettent une générosité visuelle accrue.

SON – Why Don’t You Do Right

Même si pourvu d’une nouvelle bande-son Dolby Atmos (en VO), ce mixage reste classique et ne donne que peu de raisons de s’extasier au vu de l’absence de la moindre folie auditive.

La dynamique ne joue pas dans la cour des grands, les basses n’ont aucune puissance et s’il se passe beaucoup de choses à l’avant (dont des dialogues clairs et bien centrés), la scène arrière a beaucoup de mal à se distinguer (de légères ambiances et c’est à peu près tout). Côté canaux de hauteur, il n’y a guère que les Toons (cf. l’apparition de Sam le pirate) qui y font un p’tit tour (et seulement une poignée de fois).

Encore plus limitée quant à sa capacité à remplir l’espace acoustique (les effets multicanaux ont dû utiliser un trou portable pour s’évanouir de la sorte !), la VF ne peut s’appuyer que sur la nostalgie engendrée par son excellent doublage.

CONCLUSION – Attention à la trempette !

Un lapin « sous speed », une vamp pulpeuse et provocante, un juge sadique et un détective alcoolique vous invitent à suivre leurs folles péripéties au sein d’un 4K Ultra HD qui évite, à raison pour l’image mais à tort pour le son, la pitrerie collective !

Note artistique
8
Qualité vidéo
8
Qualité audio
7
0
Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
Benoist NOEL
Benoist NOEL
6 mois il y a

Super film 🙂

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x