Il y a des jeux comme ça qu’on a tout de suite envie de chérir quitte à s’en casser les dents. Si le masochisme était un art, Quadroids serait l’une de ses plus belles fresques. Une chose est sûre, il va vous falloir souffrir pour venir à bout de ses niveaux découpés sur les quatre coins de l’écran. On a pu échanger avec son créateur Guillaume Crouzille sur la vie, la mort, autant dire le yin et le yang de Quadroids ! 

Interview de Guillaume Crouzille de Blue Loop

Quadroids a un concept aussi simple que difficile à exécuter : d’un bouton, on fait sauter les personnages avec une gâchette pour chacune des parties de l’écran. Seul bémol, ils avancent tout seul et il vous faudra bien évidemment changer de gâchette (et d’hémisphère) pour résoudre ces casse-têtes particulièrement retors. “Easy to play, hard to master” comme on dit outre atlantique !

Lire la vidéo sur MaG_Vignette_quadroids_interview

Si vous aviez déjà du mal à lasser vos chaussures petit et que tout vos amis se moquez de vous parce que vous aviez encore des scratchs au collège*, sans doute que Peggle 2 vous conviendra mieux. Pour les autres, Quadroids pourrait bien donner du grain à moudre à vos neurones avec cent niveaux au programme, sans compter vingt-cinq niveaux bonus qu’on nous promet bien énervés. A la croisée d’un VVVVVV pour les passages entre deux écrans qui retournent la cervelle et un puzzle game plus traditionnel, le jeu de Guillaume Crouzille est déstabilisant au premier abord.

Allô maman bobo puissance 4

Durant notre petite heure de jeu à Cologne, on a très vite entrevu la perversité du titre alors qu’on évoluait dans les niveaux. Outre la vue d’ensemble à toujours garder dans un coin de la tête, Quadroids est un test psychomoteur grandeur nature ! Il vous faudra en effet coordonner vos mouvements à l’aide des quatre gâchettes pour faire sauter votre petite troupe au bon moment. Mais lorsqu’un bonhomme traverse l’écran et apparaît de l’autre côté, il y a de quoi s’emmêler les pinceaux pour arriver à bon port !

Diapositive précédente
Diapositive suivante

“Heureusement” la mort fait partie intégrante du jeu et les petits cadavres de vos camarades passés de vie à trépas pourront vous servir de passerelles vers des endroits autrefois inaccessibles. Si certains sentent déjà la crise de nerfs en perspective, on vous laisse imaginer combien il a dû être difficile de développer un tel gamedesign tout seul. Résolument intelligent dans son approche, Quadroids s’annonce comme l’un des puzzle games les plus originaux à venir. Doloristes aguerris, vous voilà prévenus. Quadroids n’a pas encore de date de sortie prévue à ce jour mais on ne manquera pas de vous en parler prochainement sur MaG ! D’ici là, on vous recommande chaudement d’aller vous faire du mal sur la démo steam ! 

*Toute ressemblance avec des faits et des personnages existants ou ayant existé serait purement fortuite et ne pourrait être que le fruit d'une pure coïncidence.

Critique JV et ciné toujours prêt à mener des interviews lors de festivals ! Amateur de films de genre et de tout ce qui tend vers l'Etrange. N'hésitez pas à me contacter en consultant mon profil.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x