Blu-ray – Édition FR – ESC Editions – 91 min – 03 novembre 2021

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Français DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – De l’action sans contrefaçon

Marcus Ray, représentant à Hong Kong d’une marque de jeans, découvre un complot fomenté par la mafia russe : la mise sur le marché international d’une nouvelle arme ultra-secrète, les micro bombes.

Volontairement dégénéré et traversé d’expérimentations formelles stupéfiantes, ce brouillon au ton décalé de l’immense Time and Tide est un buddy movie commercialement suicidaire où Tsui Hark, authentique génie de la pellicule ne faisant jamais rien comme les autres, s’amuse à tourner en ridicule un JCVD (leur deuxième collaboration après Double Team) sous coke. En somme, la vengeance d’un cinéaste envers tout un système (hollywoodien bien entendu).

IMAGE – Flammes vertes pour le style

Issu d’une restauration numérique « extirpée » d’un vieux master, ce transfert HD aujourd’hui perfectible pâtit d’une définition incertaine, d’un piqué trop doux et d’une texture argentique grossière. Toujours est-il que les couleurs, pas ultra-vives non plus, sont plus éveillées que par le passé et que les contrastes, encore quelque peu imprécis, sont à présent autrement plus concluants.

SON – Brailler de la pop chinoise

Soulignant à l’excès le moindre bruitage, cette bande-son frénétique à la dynamique impétueuse et aux voix assurées use de basses régulières (mais plus frêles en VF), d’un score ample et surtout d’une scène surround fort appuyée (un peu moindre en VO).

CONCLUSION – L’humiliation des muscles de Bruxelles ?

Auto-parodie dévastatrice d’un genre, Piège à Hong Kong doit malheureusement se contenter d’un Blu-ray daté où l’image n’est jamais à la hauteur de sa maestria visuelle. Reste de nombreux suppléments inédits (dont des entretiens et un making-of) et une édition VHS-BOX (limitée à 1000 exemplaires) de toute beauté qui saura satisfaire les nostalgiques des vidéo-clubs des années 80-90 !

Note artistique
7
Qualité vidéo
5
Qualité audio
8
0
Piège à Hong Kong

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x