4K Ultra HD – Édition US – Vinegar Syndrome – 101 min – 25 octobre 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Farce à la tronçonneuse

Alors que Leatherface a un coup de cœur pour une de ses victimes, la famille cannibale continue ses macabres exploits au Texas…

Génialement décalée, cette comédie horrifique (eh oui !) à l’humour macabre et à l’univers grunge est une suite largement plus dingue et sanguinolente (mais moins poisseuse et traumatisante) se démarquant du cauchemar éveillé de Massacre à la tronçonneuse, où les hippies des 70’s font place aux yuppies des 80’s. Et dans ce morceau de lard farceur qui tranche dans le vif de la société reaganienne, il est de bon ton de dégainer les tronçonneuses en lieu et place des colts.

IMAGE – Le Fort Alamo des enfers !

Issu d’un scan 4K du négatif 35 mm d’origine, ce transfert UHD HDR10 à la stabilité exemplaire apparaît comme réellement impressionnant.

La source est en parfait état, le grain argentique gagne en densité et en homogénéité, la résolution est en nette augmentation et les détails sont encore plus macabres (les masques de chair, les costumes miséreux, les décors surréalistes).

La palette colorimétrique qui est bien saturée se veut plus engageante avec des primaires plus solides (le ciel bleu, le sang rouge) et une carnation plus naturelle, l’excellente plage de contraste profite de noirs renforcés (les coins sombres se dévoilent avec beaucoup plus de précision) et de blancs rutilants, et les sources lumineuses extrêmement léchées (cf. l’éclairage souterrain kaléidoscopique) se déploient avec un tout autre éclat.

⚠️ Certains lecteurs et/ou diffuseurs rencontrent des problèmes avec la couche HDR, pour des tons de peau anormalement rougeâtres.

SON – K-OKLA Red River Rock ‘n’ Roll Request

Fidèle à l’expérience théâtrale (le bas du spectre reste donc léger), ce mixage stéréophonique d’époque (encodé en DTS-HD MA) dégage, non sans une parfaite clarté, des effets sonores sans chichi, une dynamique éprise du bruit mécanique des scies à chaîne, des atmosphères tangibles (comme l’effondrement des galeries souterraines), un score de cinglé impactant (par Tobe Hooper en personne) et des dialogues, généreusement vulgaires, audibles en toutes circonstances.

CONCLUSION – La fête foraine gore ?

Désastre commercial dans les salles des années 80 où elle a décontenancé son public (la formule de l’original n’y étant pas répétée), cette satire burlesque de l’Amérique capitaliste peut aujourd’hui s’exprimer dans toute sa démesure en 4K Ultra HD.  Car au vu de ses « saignantes » prestations A/V, la présente édition ne risque pas de tomber en panne d’essence  !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
9
Qualité audio
8
0
Massacre à la tronçonneuse 2

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] ce délire psychédélique que l’on doit à Tobe Hooper (Massacre à la tronçonneuse et sa suite) entrelace avec une excellente tenue technique space opera, conte horrifique et zombie flick non […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x