4K Ultra HD – Édition FR – Universal Pictures – 128 min – 09 octobre 2018

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS:X
• Français DTS-HD HR 7.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Opération sauvetage

Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l’île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction…

S’il doit lutter avec le (lourd) cahier des charges de la franchise, un scénario paresseux et des personnages taillés à la hache, ce divertissement hybride entre film catastrophe spectaculaire et horreur gothique n’en reste pas moins l’épisode le plus surprenant de la saga. Parfaitement mis en scène, doté d’une véritable personnalité et instaurant un climat d’authentique terreur dans sa dernière ligne droite, ce segment qui ne laisse aucun moment de répit au spectateur retrouve ce mélange de peur et d’émerveillement qui avait disparu depuis Jurassic Park.

IMAGE – Changement de décor

Moins démonstrative que celle de son aîné, la très belle photographie de ce 5e opus est plus sombre (cf. la dernière partie dans le domaine des Lockwood) et moins tapageuse.

Le HDR qui est très maîtrisé permet d’accroître la densité des contrastes (le raffinement sensationnel des noirs) et l’intensité des sources lumineuses (les reflets sur les surfaces en acier et l’eau, la luminosité autour des nuages, le rétroéclairage des écrans d’ordinateur), le WCG accorde un coup de boost aux primaires (notamment le vert des arbres et le rouge de la lave) pour des couleurs encore plus riches, et la résolution accrue autorise des détails plus fins (la texture de la peau, le tissu des vêtements).

La source est donc haut de gamme même si quelques signes de compression (du colour banding lors de la scène sous-marine d’ouverture et un peu d’aliasing) viennent ternir (si peu) le tableau.

SON – Il serait temps d’écouter le Pr. Malcolm

Tonitruante, agressive et ultra-immersive, la VO DTS:X exploite pleinement l’ensemble des enceintes pour nous immerger au mieux au cœur de l’action.

Les voix sont toujours audibles, la partition est aussi bien intégrée qu’enveloppante, la dynamique est dévastatrice (l’éruption volcanique), les ambiances comme les effets envahissent pleinement l’espace d’écoute (scène aérienne comprise avec entre autres des débris, des mouvements et des cris de dinosaures, un orage), et les basses en imposent méchamment.

Malgré un doublage peu incarné, la VF est très bonne aussi même si la VO l’emporte par sa puissance et sa spatialisation.

CONCLUSION – Le crépuscule des hommes ?

Victimes de la folie des hommes, pour beaucoup plus prédateurs qu’eux, les dinosaures vont récupérer leur liberté sur le continent américain après un séjour forcé, mais de grand standing en 4K Ultra HD, dans un vieux manoir « hanté » !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
9.5
Qualité audio
10
0
Jurassic World: Fallen Kingdom

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
trackback

[…] torchant avec la promesse faite à la fin de Fallen Kingdom et métastasé par les pires tares du blockbuster hollywoodien d’aujourd’hui, ce […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x