4K Ultra HD – Édition DE – Leonine Films – 91 min – 03 décembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 7.1
• Allemand DTS-HD MA 7.1

Sous-titres
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – L’amour électrique

Lindy est une superbe femme pleine d’humour qui porte un douloureux secret. En raison d’un trouble neurologique rare, elle éprouve des pulsions de rage et de meurtre qui ne peuvent être contrôlées que lorsqu’elle se choque avec un appareil à électrodes. Incapable de trouver l’amour et sa place dans ce monde, elle accorde finalement sa confiance à un homme dont elle tombe éperdument amoureuse avant de le retrouver assassiné. Le cœur complètement brisé et dans une colère noire, elle se donne pour mission de venger le meurtre de cet homme tout en étant poursuivie par la police en tant que principale suspecte du crime.

Mené par une splendide Kate Beckinsale qui crève l’écran, ce croisement hybride entre Hyper Tension et Atomic Blonde est un film de vengeance féministe aussi décomplexé dans son humour que dans son action. Et s’il ne convainc pas toujours, cherchant son style sans jamais vraiment le trouver, ce divertissement décalé se laisse suivre sans déplaisir.

IMAGE – On s’énerve tout rouge ?

Sublimées par une définition au taquet et des contrastes percutants (les scènes nocturnes sont plus élégantes), ces images qui en imposent par leur niveau de précision (le transfert HD est plus doux) gèrent extrêmement bien la technologie HDR… Une aubaine au regard de la photographie (plus chaleureuse qu’en SDR) fréquemment flashy où les tonalités sont vibrantes à souhait (les bleus sont énergiques et les rouges incendiaires) et les sources lumineuses bien pétantes (cf. les faisceaux de lumière dans le tripot de combats clandestins). Cependant, il arrive à la compression de se faire voir (une poignée de colour banding).

SON – Y’a de l’électricité dans l’air !

Pourvue d’une bonne gestion spatiale, cette bande-son qui s’illustre par un mixage 7.1 nous offre un spectacle sonore de tous les instants. L’immersion est optimale, la dynamique est d’une efficacité jamais démentie, les effets qui se la jouent « gros son » ne manquent pas d’impact et le score envoie la sauce. Pourtant, hormis deux ou trois passages où il se fait méchamment sentir, le canal LFE n’est que trop rarement sollicité.

CONCLUSION – En manque de jus ?

Si elle n’exploite qu’en surface son potentiel, cette comédie d’action qui réfrène de trop ses pulsions laisse mieux exploser sa colère en 4K Ultra HD !

Note artistique
7
Qualité vidéo
9
Qualité audio
9
0
Jolt

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x