Provenance : Royaume-Uni | Éditeur : Second Sight | Date de sortie : 18 mars 2024

Format vidéo
2160p24 – Ratio 2.39
Dolby Vision / BT.2020 – Encodage HEVC
Master intermédiaire 2K

Bande-son
Anglais DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
Anglais

Green Room
4/5

Artistique : 8 | Vidéo : 9 | Audio : 9

L'édition limitée est disponible à la vente en France auprès de notre partenaire Metaluna Store en cliquant ici 👉 Green Room 4K Limited Edition

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Sony Bravia XR-65A95L (Dolby Vision sombre)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (DTS Neural:X), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - Le concert de la mort

Au terme d’une tournée désastreuse, le groupe de punk rock The Ain’t Rights accepte au pied levé de donner un dernier concert au fin fond de l’Oregon, pour finalement se retrouver à la merci d’un gang de skinheads particulièrement violents.

Atmosphère glauque, suspense anxiogène et éruptions de violence froide servent de drogue à ce survival radical qui, non content de jouer avec nos nerfs, épingle le néo-nazisme dans un jeu de massacres particulièrement sec et brutal enduré par des anti-héros attachants (le regretté Anton Yelchin et la nonchalante Imogen Poots). Une sorte de teen movie coup de poing où Jeremy Saulnier mène son Assaut avec efficacité !

« Now gentlemen and ladies. Whatever you saw or did... is no longer my concern. But let's be clear... this won't end well. »

IMAGE - Fermez la porte

Issu du même matériel source (un DI 2K) que le Blu-ray édité par M6 Vidéo le 07 septembre 2016, ce transfert UHD Dolby Vision au débit binaire élevé (une moyenne mesurée à 76.3 Mb/s) pousse les curseurs un peu plus loin que son excellent homologue 1080p tout en conservant l’aspect blafard de la photographie (une captation numérique jamais clean) signée Sean Porter.

La définition ne souffre d’aucune baisse de régime, les détails gagnent en finesse (les pores et/ou rides du visage, la sueur, le tissage des vêtements, les graffs, la crasse des lieux, les boiseries), la palette colorimétrique austère profite de teintes plus riches (notamment les rouges et les verts) et d’une carnation légèrement plus chaude, les contrastes qui sont mieux modelés délivrent des noirs plus robustes pour une pénombre à la lisibilité accrue et les sources lumineuses (une luminance moyenne de 200 cd/m²), véritablement éclatantes par endroits (les néons atteignent 1591 nits), s’affichent avec un réalisme tout autre (cf. l’éclairage de la scène).

Green Room

SON - Nazi punks, fuck off ! 🎶

Rythmée par les plages synthétiques lugubres de Brooke Blair et Will Blair, cette bande-son bien équilibrée et très précise dans le placement de ses effets (le concert en arrière-plan, l’agitation du public) dispense une dynamique véhémente (la musique live semble captée en direct), des voix claires, une scène arrière affairée (les ambiances y sont parfaitement captées) et des basses profondes (les prestations scéniques, les coups de feu).

CONCLUSION - Personne n'en sortira !

Alors qu’il lâche les chiens pour que la volée de bois vert entre néo-punks et néo-nazis vire à l’horreur rock ‘n’ roll, ce cinéma de genre mal élevé et ultra-carré développe un mouvement d’effroi rehaussé sur support 4K Ultra HD (les prestations A/V ne sont pas là pour rigoler) !

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x