4K Ultra HD – Édition DE – Studiocanal – 114 min – 14 avril 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Allemand Dolby Atmos

Sous-titres
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Le pendant féminin de John Wick ?

Sam n’est encore qu’une petite fille lorsque sa mère Scarlet, tueuse à gages, est contrainte de l’abandonner pour la protéger. Bien des années plus tard, Sam a suivi les traces de sa mère disparue et est elle-même devenue une tueuse à gages hors pair, travaillant pour la Firme. Un soir, lors d’une mission à haut risque, Sam se retrouve face à un dilemme : rester loyale à la Firme, ou sauver la vie d’une petite fille de huit ans.

Sous un déluge de violence et de fun, ce beat’em all survolté, où les femmes prennent les armes au sein d’un scénario prétexte qui ne sert qu’à aligner des scènes d’action aussi givrées qu’inventives, donne libre cours à sa folie « pop féministe » lorgnant bien volontiers vers le cartoon. Un cocktail acidulé rafraichissant !

IMAGE – Mi-rhum mi-vanille

Captée numériquement en 4.5K, cette image qui bénéficie d’un master intermédiaire 4K nous est livrée en UHD Dolby Vision via un transfert flatteur.

Déjà un peu plus sombre que son homologue HD grâce à des contrastes plus précis qui donnent du relief aux nombreux intérieurs sombres (et de l’énergie aux blancs), elle a encore d’autres atouts à faire valoir…

L’apport de netteté est marqué (les blessures sur les corps et les visages, les détails en arrière-plan), la saturation des couleurs est accentuée (les oranges, les rouges, les violets), le lumen des sources lumineuses est intensifié (les éclairages du diner et du bowling) et la solidité de l’encodage appuyée (quelques artefacts autour des textures les plus fines sur le Blu-ray).

SON – Bubble gum explosif

Peu portée sur la verticalité du son (l’orage lors de l’intro et le terminus d’un ascenseur) si ce n’est pour élever sa musique « techno western », ce mixage Dolby Atmos se démarque par la vigueur de sa dynamique, la spatialisation décomplexée de ses effets (notamment lors des fusillades) et l’extrême puissance de ses basses (spécialement avec la séquence dans le parking souterrain).

CONCLUSION – Sang pour sang pulp !

Encore plus goûtu en 4K Ultra HD, ce jeu de massacre qui se déguste au féminin ne manque vraiment pas de saveur !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
9.5
Qualité audio
9.5
0
Bloody Milkshake

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x