Blu-ray – Édition DE – Universal Pictures – 93 min – 10 novembre 2022

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français (parisien) Dolby Digital Plus 7.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Les dents de la savane

Un homme récemment veuf et ses deux filles adolescentes se rendent dans une réserve animalière en Afrique du Sud. Cependant, leur voyage de guérison se transforme rapidement en un combat pour la survie lorsqu’un lion assoiffé de sang commence à les traquer…

Certes balisé et empli de bons sentiments (la cellule familiale en crise), ce survival animalier qui lorgne vers Jurassic Park est une série B à l’ancienne bien dégraissée dont l’attraction principale est un lion numérique (particulièrement soigné) ivre de vengeance. L’angoisse est palpable, les morceaux de bravoure bien griffus, et la mise en scène à l’énergie débordante (une multitude de plans-séquences aux cadres resserrés) s’appuie sur un rythme qui ne traîne pas la patte. Pour sûr, la Beast ne manque pas de mordant !

IMAGE – Terrible jungle

Hormis des scènes nocturnes problématiques (qui se font heureusement rares), ce transfert 1080p affiche une image flatteuse (de jour donc) aux magnifiques paysages sud-africains.

La précision des éléments du cadre est indéniable, les détails abondent lors de la majeure partie du film (moins à la nuit tombée), la palette colorimétrique est vraiment accrocheuse (les zones désertiques terreuses, les étendues de verdure, les blessures sanglantes) et les contrastes sont harmonieusement gérés.

Mais là où le grain ajouté en post-prod (un tournage numérique) donne du caractère aux plans diurnes, il vient s’ajouter à l’important bruit numérique qui parasite ceux plongés dans l’obscurité.

SON – Uyimbube

Pourvue d’une formidable activité multicanale, la VO Dolby Atmos ne mâche vraiment pas ses effets. La scène arrière et la verticalité du son permettent au fauve de s’approprier le hors-champ, les ambiances atmosphériques sont superbement réparties, la dynamique est violente (cf. les attaques) et le canal LFE apporte beaucoup de muscle à l’ensemble (les rugissements et les chocs sur le véhicule).

Quant à la « petite » VF, délivrée en Dolby Digital Plus 7.1, elle pâtit d’un doublage sous-mixé et n’est ni aussi vigoureuse ni aussi espacée (malgré une bonne spatialisation) que sa consœur 3D.

CONCLUSION – Le lion est mort ce soir ?

Guidé par un Idris Elba ayant mangé du lion, ce safari à haut risque nous est proposé via Universal Pictures au sein d’une édition Blu-ray (aux bonus intéressants et aux prestations A/V généralement de qualité) qui mettra en appétit les amateurs du genre !

Le podcast 🎙️ de Guirich

La bande-annonce

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
7.5
Qualité audio
9.5
0
Beast (2022)

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x