SVOD – Plateforme FR – Netflix – 136 min – 03 novembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français Dolby Atmos

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, les tests SVOD sont réalisés avec le débit minimum requis sur chaque plateforme. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de la source testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Il était une fois l’Ouest noir

Décidé à se venger, le hors-la-loi Nat Love enfourche son cheval avec sa bande pour régler son compte à son ennemi Rufus Buck, un cruel chef de gang échappé de prison.

Moderne et ne lésinant jamais sur le style, ce western black et militant à l’énergie décomplexée, au casting afro-américain cinq étoiles, à la violence exacerbée et aux personnages incroyablement charismatiques, dépoussière le genre sous un déluge d’action « dégainé » par des esclaves affranchis (femmes fortes comprises) armés jusqu’aux dents. Ultra-jouissif et méchamment cool !

IMAGE – Le nouveau look du Far West

Magnifiquement restituée en UHD Dolby Vision, cette orgie visuelle de tous les instants, qui nous plonge dans les grands espaces « colorés » de l’Ouest américain, est juste somptueuse !

Le  définition est redoutable (une captation 8K), le piqué et la profondeur de champ sont exemplaires, la colorimétrie est foisonnante au possible (le sang est très rouge), les contrastes sont particulièrement bien ajustés (cf. la séquence se déroulant à Maysville, la ville « blanche ») et les sources lumineuses extrêmement chatoyantes.

SON – Le train sifflera de l’urban

Rythmée par une OST démente (entre rap, afrobeat et reggae) produite par Jay-Z, cette bande-son Dolby Atmos (en VO comme en VF) qui tâche brandit, en adéquation avec la « signature » de l’œuvre, des basses dévastatrices, une dynamique tonitruante, des coups de feu n’ayant rien à envier à la Grosse Bertha, une spatialisation vraiment enveloppante (entre ambiances discrètes et effets démonstratifs), des dialogues (pulp) limpides et une scène aérienne toujours prête à en découdre.

CONCLUSION – Noir c’est noir !

Ce néo-western, qui revitalise le genre en s’affranchissant du mythe des cow-boys blancs pour mieux corriger la mémoire historique de la conquête de l’Ouest, explose tout sur Netflix !

Note artistique
8
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
The Harder They Fall

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x