Blu-ray – Édition FR – TF1 Vidéo – 82 min – 08 juin 2022

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Français DTS-HD MA 5.1
• Français DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – L’homme qui avait perdu son identité

Cédric, un apprenti comédien en galère, décroche enfin son premier rôle dans un film de super-héros. Un soir, alors qu’il emprunte la voiture de tournage, il est victime d’un accident qui lui fait perdre la mémoire. À son réveil, vêtu de son costume de justicier et au milieu des accessoires du film, il est persuadé d’être devenu le personnage du film avec une mission périlleuse à accomplir. Mais n’est pas héros et encore moins super-héros qui veut…

Bourrée de clins d’œil à DC Comics et Marvel, cette bouffonnerie d’action potache à l’humour « bas du slip » et au rythme soutenu (les gags s’enchaînent à une cadence folle) n’a peur de rien, encore moins du ridicule. Toujours égale à elle-même, La Bande à Fifi continue de dynamiter la comédie française pépère… Et c’est super !

IMAGE – Sur mesure le costume de justicier ?

Visuellement soignées, les images concoctées par Philippe Lacheau et son chef op’ Vincent Richard profitent d’un très beau transfert HD à la clarté admirable.

La copie est stable, le piqué est aiguisé, les détails abondent sur le cadre large, la profondeur de champ ne manque pas, les textures sont palpables tout du long, la palette colorimétrique aux teintes vives est bien saturée et les contrastes, qui ajoutent du volume aux scènes sombres, sont particulièrement solides.

SON – Je suis Badman !

S’illustrant par une dynamique super-héroïque et un enveloppement constant, cette bande-son multicanale (piste 2.0 non testée) agite des dialogues à la limpidité exemplaire, une activité surround généreuse, des effets et/ou ambiances (en veux-tu en voilà) minutieusement répartis et un canal LFE bouillonnant.

CONCLUSION – Le héros de la lose

Sous le feu des projecteurs grâce à un disque Blu-ray qui ne foire rien de ce qu’il entreprend, l’acteur raté se prenant pour un super-héros français a toute latitude pour faire le bien mal !

Note artistique
7
Qualité vidéo
10
Qualité audio
9
0
Super-héros malgré lui

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x