Provenance : France | Éditeur : Disney | Date de sortie : 07 février 2024

Format vidéo
2160p24 – Ratio 2.39 et 1.78
HDR10 / BT.2020 – Encodage HEVC
Master intermédiaire 4K

Bande-son
Anglais Dolby Atmos
Français Dolby Digital 5.1

Sous-titres
Anglais
Français

The Mandalorian S2
4/5

Artistique : 8 | Vidéo : 8.5 | Audio : 9

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Philips 65OLED908 (HDR Filmmaker Mode)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (Dolby Atmos | Dolby Surround), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - Il était une fois Star Wars

Le Mandalorien et l’Enfant poursuivent leur voyage, affrontant maints ennemis et rejoignant leurs alliés. Ils se frayent un chemin à travers une galaxie dangereuse, dans la tumultueuse période qui a suivi la chute de l’Empire.

Alors qu’elle continue de raviver la flamme des premières heures de La Guerre des étoiles, la série live-action de Jon Favreau passe en hyperespace pour sa saison 2… Direction artistique toujours plus soignée, fan-service puissant (Bo-Katan Kryze, Ahsoka Tano, Boba Fett, Luke Skywalker), mise en scène à l’ancienne, scénario étoffé (connecté à l’univers étendu de la saga), scènes d’action intenses et casting cosmic (Timothy Olyphant, Michael Biehn, Rosario Dawson) sont ainsi au programme de huit chapitres esthétiquement et narrativement variés qui se plaisent à évoluer d’un genre à l’autre (western, horreur, chanbara, etc.). Ainsi ai-je parlé !

IMAGE - L'univers s'étend...

Cohérent avec la première saison, le look rouillé et désertique de la majeure partie du spectacle est autrement mieux rendu que sur la plateforme Disney+… À commencer par des fourmillements plus discrets et un color banding largement moindre (même s’il est encore possible d’en trouver dans les brumes épaisses de l’épisode La Jedi) que l’on doit à un débit vidéo se maintenant entre 60 et 70 Mb/s.

La richesse accrue des couleurs profite aux primaires (des rouges, jaunes et bleus plus audacieux) et permet l’ajout de quelques nuances (comme la touche de sarcelle sur la planète de glace), l’apport en définition est palpable sur les détails les plus fins (les limites du StageCraft étant de fait plus apparentes) même s’il reste subtil, et la précision grandie de la technologie HDR10 (alors même que l’encodage Dolby Vision est une exclusivité SVOD) encre davantage les noirs tout en rehaussant la vivacité des hautes luminances (les sabres laser, les rayons plasma des blasters, les étoiles).

The Mandalorian S2

SON - Vraiment qu'une seule voie ?

Retrouvant (toute) la dynamique et le poids qu’elle avait perdue en streaming, l’incroyablement immersive VO Dolby Atmos devient véritablement physique.

La scène sonore est large, les effets environnementaux occupent l’espace (les ambiances extérieures, les signaux sonores de la cabine de pilotage), la verticalité du mixage s’engage à fond (les navires spatiaux, la glace qui craque, les jetpacks), le canal LFE s’exprime avec force à de nombreuses reprises (les explosions, les piétinements de créatures géantes, les grondements du ver des sables, les moteurs ioniques des vaisseaux), la partition de Ludwig Göransson retentit avec une plaisante fidélité et les dialogues sont pleinement intelligibles.

Naturellement plus resserrée du fait d’une précision spatiale amoindrie (du multicanal 5.1), la VF lossy s’accroche néanmoins pour conserver une certaine ampleur.

CONCLUSION - La Force est avec elle

Mando et Grogu continuent de s’imposer comme le duo le plus atypique de la galaxie dans une deuxième saison qui gagne des galons… À plus forte raison sur support 4K Ultra HD (des prestations A/V faites de Beskar pur) puisque adhérant totalement à la Voie de Mandalore !

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x