L’air glacial sent bon la cannelle et l’écorce d’orange, les marrons chauds alourdissent l’air figé de l’hiver et les magasins sont surpeuplés, aucun doute, Noël approche. Et qui dit fêtes de fin d’année dit forcément films de Noël, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les cinéphiles qui voient débarquer des tonnes de romances à l’eau de rose sentant bon le sapin. Pourtant, une ressortie en provenance directe des années quatre-vingt-dix vous redonnera sûrement du baume au cœur : Sacré Père Noël tiré de l’œuvre de Raymond Briggs.

De David Bowie au Père Noël

D’abord, qui c’est Raymond Briggs ? Il a en effet beau être célébré outre-Manche, le nom de l’illustrateur, écrivain et dessinateur ne vous dit peut-être rien. Il ne fait pourtant aucun doute qu’un de ses bouquins est déjà passé entre vos mains ! À l’école, chez les grands-parents ou simplement dans vos souvenirs d’enfance, il est impossible que la bouille rougie de son Père Noël, que son adorable ours blanc ou que son facétieux Bonhomme de Neige ne vous dise rien !

En effet, Raymond Briggs est probablement l’illustrateur pour enfant le plus connu d’avant l’an 2000 ! Et les adaptations animées de ses bouquins trustent les télévisions britanniques, d’autant plus dans les périodes de fin d’année… De véritables phénomènes d’animation pour enfant, qui s’offrent nul autre que la pure légende britannique David Bowie dans son Bonhomme de Neige (voir son introduction dans la vidéo ci-dessus). Mais pourquoi donc reparler de Raymond Briggs aujourd’hui ?

Une magnifique planche de « Lili et l'Ours » (1994) de Raymond Briggs.

La magie de Noël version nineties

Parce que Sacré Père Noël ressort en format DVD pardi, et qu’il s’agit d’une véritable pépite de film d’animation old school  ! Et ce moyen-métrage (26 minutes) se démarque de toute la tripotée de films d’animation sur le thème des fêtes de fin d’année d’abord par la caractérisation décalée de son personnage principal ! Un Père Noël bougon, voyageur, qui hante tantôt les rues françaises baguette au bras, parque sa caravane au fin fond de l’Écosse ou lézarde dans les piscines de Las Vegas…

De concert, la caractérisation que l’on fait de ce personnage et le milieu dans lequel il évolue éloigne le moyen-métrage des poncifs d’imagerie kitsch et enneigée entourant habituellement les productions d’un tel acabit. Mieux encore, le soin apporté à l’animation confère une splendide facture surannée à Sacré Père Noël : une apparence visuelle qui tranchera dans ce que propose actuellement l’animation 3D trop nette, emportant de concert l’émerveillement des petites têtes blondes tout autant que la nostalgie tenace de leurs parents…

Bref, Sacré Père Noël est sans doute un incontournable des films à voir avant (ou pour) le Réveillon, au moins pour les plus petits ! Un film qui s’inscrit dans le même univers que Le Bonhomme de Neige et dont le visionnage peut donc être prolongé par ces moyens-métrages là !

Fiche technique

DVD Zone B (France)
Éditeur : Septième Factory
Durée : 26 min
Date de sortie : 21 novembre 2023

Format vidéo : 576p/25 – 1.77
Bande-son : Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres : Sans

Sacré Père Noël

Buvant les Stephen King comme la sirupeuse abricotine de mon pays natal, j’ai d’abord découvert le cinéma via ses (souvent mauvaises) adaptations. Épris de Mrs. Wilkes autant que d’un syndrome de Stockholm persistant, je m’ouvre peu à peu aux films de vidéoclub et aux poisseuses séries B. Aujourd’hui, j’erre entre mes cinémas préférés, les festivals de films et les bordures de lacs helvétiques bien moins calmes qu’ils en ont l’air.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
5 mois

Trop cool comme petit article nostalgique !

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x