Jusqu’où peut-on aller pour défendre une cause noble ? C’est en essence la question posée au travers de Sabotage (How to Blow Up a Pipeline, de son plus précis titre anglais), un éco-thriller américain de Daniel Goldhaber.

Total, le WWF et moi

Que faire face à l’inaction vis-à-vis de la question écologiste ? La réponse du groupe de jeunes gens dépeints dans Sabotage n’est ni de signer des pétitions, ni d’envoyer des origamis au président des États-Unis… À vrai dire, rien de ce qui est promu par les grosses machines écologistes comme Greenpeace ou le WWF par exemple. Leur truc à eux, c’est l’action directe… Le sabotage !

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Croisés au gré des hasards, un petit groupe se forme. Une cancéreuse ayant eu la malchance de grandir un peu trop près d’une raffinerie, un redneck dont le pipeline traverse la terre, un écolo déçu par l’inaction des structures conventionnelles, etc. Ils vont finir par tous se regrouper autour d’un but bien précis : paralyser une partie de la distribution du pétrole aux États-Unis en faisant exploser un pipeline stratégique.

Braquage vert

Sabotage va parvenir à faire co-exister de manière presque égale ses huit protagonistes et dessiner en flashbacks plutôt bien amenés, sans alourdir le long-métrage, leurs motivations respectives. Si niveau réalisation on se situe au niveau d’un film à l’image plutôt conventionnelle, le rythme est particulièrement bien maîtrisé et les multiples nœuds de tension naissant au cours de leur action sont savamment amenés.

Sabotage (2023)

Car ne nous trompons pas, Sabotage est une relecture du film de casse à l’aune de la question écologiste… Un braquage à ciel ouvert, dont le but n’est pas vider les tiroirs-caisses mais plutôt de siphonner un pipeline. Même rythme, mêmes actions taiseuses et méthodiques, même climax. Un éco-thriller donc, à positionner dans la lignée de The Cove: La Baie de la honte (pour le pendant documentaire) ou de Dark Waters de Todd Haynes.

« The Cove: La Baie de la Honte » (2009)

Un livre avant le film

Si le film est si intéressant, c’est sans doute par les pistes réflexives qu’il emporte dans son sillage, et ce n’est pas un hasard ! Sabotage est bel et bien un pur objet de fiction, il se base pourtant sur l’essai théorique du suédois Andreas Malm : Comment saboter un pipeline. Disponible en français aux éditions La Fabrique, l’universitaire creuse la question écologiste notamment par le prisme de l’échec de son pan pacifiste. Comment dès lors réagir ? Quelles conséquences morales en tirer ? Voilà toute la complexité entourant ces deux objets culturels à l’actualité brûlante.

Buvant les Stephen King comme la sirupeuse abricotine de mon pays natal, j’ai d’abord découvert le cinéma via ses (souvent mauvaises) adaptations. Épris de Mrs. Wilkes autant que d’un syndrome de Stockholm persistant, je m’ouvre peu à peu aux films de vidéoclub et aux poisseuses séries B. Aujourd’hui, j’erre entre mes cinémas préférés, les festivals de films et les bordures de lacs helvétiques bien moins calmes qu’ils en ont l’air.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
8 mois

A noter les pressions exercées par Darmanain sur l’éditeur La Fabrique, le livre ayant été utilisé à charge contre les soulèvements de la Terre lors de la tentative de dissolution du mouvement.

L’éditeur visibilisait notamment les essais politiques radicaux à l’image de l’insurrection qui vient. Un acte de censure évident contre cet éditeur important. Et ça, c’est pas très Charlie comme on dit dans le jargon. 🙃

https://www.liberation.fr/culture/livres/soulevements-de-la-terre-comment-saboter-un-pipeline-cite-dans-le-decret-de-dissolution-lediteur-la-fabrique-denonce-une-intimidation-20230622_EFPBRNBCNNEMLF3YDTAMKRQE6Q/

trackback

[…] Forrest Goodluck, incarnant un ami d’enfance de Timmy et Jud, qu’on a récemment pu voir dans How to blow up a pipeline notamment. Et si l’on remonte d’une génération, leurs pères sont interprétés par David […]

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x