Blu-ray – Édition FR – ESC Editions – 122 min – 07 juin 2023

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Coréen DTS-HD MA 5.1
• Français DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Piège en haute mer

Alors qu’ils sont transférés depuis les Philippines vers la Corée du Sud par un navire cargo, plusieurs dangereux criminels provoquent une violente émeute jusqu’à ce qu’un monstre non identifié sorte de son sommeil…

Concentré d’action et de gore non-stop, ce survival horrifique en espace confiné orchestre à un rythme effréné un jeu de massacre décomplexé à la violence graphique débridée. Et exécutée avec application malgré un scénario faisandé (quand le festin est trop gourmand l’overdose guette), cette véritable boucherie déverse avec délice des hectolitres de sang pour que surgisse de ses tripes le splatter movie dénué de cynisme qu’elle est. Préparez-vous au carnage !

IMAGE – Embarquez sur le Frontier Titan

Hormis quelques plans nocturnes à l’extérieur du bateau où la compression est chahutée (un peu de colour banding dans les recoins les plus sombres), il n’y a pas grand chose à reprocher à ce transfert 1080p qui restitue le plus fidèlement possible la photographie poisseuse (une teinte jaune verdâtre) et son bruit numérique volontairement prononcé.

Le niveau de détail est très bon (les coursives, les blessures), la précision du cadre constante et les couleurs joliment saturées. Et si les contrastes sont un peu plats par nature, les niveaux de noir restent suffisamment profonds et l’intensité des sources lumineuses assez frappante pour que le rendu ne soit jamais laiteux.

SON – La violence sans discrimination

Cadencée par une partition menaçante et des craquements de squelettes effrayants, cette bande-son aussi enveloppante (les bruits de l’océan et le bourdonnement de l’appareil propulsif en toile de fond) que dynamique (cf. les apparitions du « monstre de Frankenstein ») tape fort !

Les effets sont percutants à souhait, la scène surround est hyperactive (les salves de mitrailleuses, les projectiles qui ricochent sur les parois métalliques), le canal LFE s’exprime avec beaucoup de poids (les coups portés, les explosions) et les dialogues, qui peuvent errer autour du spectateur (en VO uniquement) lorsque la caméra favorise le hors-champ, sont transmis avec la plus grande clarté.

Pour plus d’authenticité, la piste coréenne est à privilégier sur la VF (même si le mixage reste peu ou prou inchangé) et son doublage low cost (qui a néanmoins le mérite d’exister).

CONCLUSION – Dernier bateau pour Busan

Loin de la croisière s’amuse, cette traversée sanglante à bord du « splatterboat » propose aux amateurs de tripaille de se défouler avec des éclatements d’os et autres activités gorissimes que la présente édition Blu-ray, techniquement au poil et gorgée de bonus, érige en œuvre d’art !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
8
Qualité audio
9
0
Projet Wolf Hunting

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
8 mois

Je l’avais repéré en festoche mais mon programme était trop chargé malheureusement. Faudra que je passe par la piqûre de rattrapage.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x