4K Ultra HD – Édition FR – Extralucid Films – 129 min (version uncut) – 29 novembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.35

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Anglais DTS-HD MA 2.0
• Français DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Danse avec le diable

Perdita s’associe avec Roméo, braqueur et sorcier, pour kidnapper deux adolescents et convoyer un chargement d’embryons entre le Mexique et Las vegas.

Cavale meurtrière latino où l’on croise des personnages à la folie prononcée, un humour glauque ravageur, une cruauté appuyée et des péripéties haletantes, cette « suite » de Sailor et Lula (il s’agit de l’adaptation de l’œuvre déjantée de Barry Gifford) qui porte de la tendresse pour ses deux prédateurs (au charisme incendiaire) fracasse tout sur son passage !

IMAGE – De la moiteur du désert aux néons de Las Vegas

Restaurée en 4K à partir du négatif original, l’image de ce transfert UHD HDR10 est magnifique à quelques pétouilles près (un trait vertical en début de programme et des points blancs de-ci de-là).

Captée en 35 mm, elle affiche une belle clarté d’ensemble avec des détails plus fins qu’en HD et un léger grain bien mieux canalisé. Les couleurs qui sont plus étendues améliorent la saturation des rouges et des jaunes (cf. la séquence d’ouverture), les contrastes qui présentent une densité accrue nous laissent à voir des noirs plus profonds (ils sont d’encre) et des blancs libérés, et les sources lumineuses se distinguent de l’encodage SDR par une brillance vraiment remarquable lors des scènes nimbées de soleil ou prenant place dans les zones urbaines aux éclairages (colorés) multiples.

SON – Soif de sang et de sexe

Si les effets pyrotechniques (coups de feu et explosion) manquent terriblement de corps, la VO DTS-HD MA 5.1 use d’une activité surround cohérente (les ambiances environnementales), délivre des dialogues d’une excellente clarté et accorde beaucoup de vie à la partition musicale.

Même si frontale de par sa nature stéréo, la VF DTS-HD MA 2.0 (au doublage de qualité) est plus ample et pêchue que sa consœur.

CONCLUSION – C’est l’heure de la Santeria !

Road-movie délirant et violent entre le Mexique et les États-Unis, le cultissime Perdita Durango est encore plus hors de contrôle en 4K Ultra HD !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
8.5
Qualité audio
8
0
Perdita Durango

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x