4K Ultra HD – Édition US – Universal Pictures – 92 min – 22 juin 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français (québécois) Dolby Digital 5.1

Sous-titres
• Anglais
•  Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – Insignifiant mais dangereux !

Hutch Mansell, un père et un mari frustré totalement déconsidéré par sa famille, se contente d’encaisser les coups sans jamais les rendre. Mais à la suite d’un cambriolage où il décida de ne pas intervenir, ses instincts larvés vont le propulser sur une voie violente, révélant des zones d’ombres et des compétences létales insoupçonnées…

Dans une avalanche de coups de poings, de fusillades et de crissements de pneus exécutés par un savoureux Bob Odenkirk, ce divertissement bis percutant à la violence décomplexée se la joue éloge du bourre-pif. Influencé par John Wick et cultivant l’excès, ce revenge movie qui tabasse est aussi crétin que jouissif !

IMAGE – Déluge de feu et de sang

Tellement plus agressif que son homologue HD, ce transfert UHD Dolby Vision est aussi intense visuellement que l’œuvre qu’il accompagne !

Méchamment granuleuse (une volonté artistique parfaitement assumée), cette image pleine de caractère est incontestablement plus nette et précise que celle du Blu-ray (cf. les visages, les vêtements et les environnements). Et si les couleurs ont aussi été améliorées (les primaires sont plus audacieuses), c’est surtout du côté des contrastes (des blancs considérablement plus lumineux et des noirs largement plus profonds) et des différents types d’éclairage (parfois même aveuglants !) que l’écart se creuse franchement.

SON – Sulfateuse mon amour

N’ayant de cesse de s’épanouir dès que ça pète de partout (et c’est régulier), cette bande-son complètement « allumée » use de tous les canaux mis à sa disposition pour finir de persuader les récalcitrants à la destruction auditive !

Les dialogues sont clairs, les effets pyrotechniques sont percutants au possible, les coups portés sont douloureux, l’engagement de la dynamique est total, les ambiances atmosphériques n’ont rien de superflus (surtout lorsqu’elles sont balancées dans les hauteurs), la scène surround dégomme et le score a du style.

CONCLUSION – Chuck Norris n’a qu’à bien se tenir !

Délicieusement absurde et indéniablement bourrin, ce réveil du guerrier qui saura satisfaire les accros à l’action s’est équipé d’un Ultra HD Blu-ray aussi burné que lui !

Note artistique
8
Qualité vidéo
9.5
Qualité audio
9.5
0
Nobody

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
1 année il y a

Ca a l’air hyper cool comme film. J’adore ce brave Bob.😎

gabriel vallejo
gabriel vallejo
1 année il y a

Pour ma part j’ai adoré et cela à était une agréable surprise que de découvrir ce film. Une suite à était annoncé

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x