4K Ultra HD – Édition FR – Sony Pictures – 103 min – 28 avril 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – Qui part à la chasse…

Notre monde en cache un autre, dominé par de puissants et dangereux monstres. Lorsque le Lieutenant Artemis et son unité d’élite traversent un portail qui les transporte dans cet univers parallèle, ils subissent le choc de leur vie. Au cours d’une tentative désespérée pour rentrer chez elle, l’intrépide Lieutenant rencontre un chasseur mystérieux, qui a survécu dans ce monde hostile grâce à ses aptitudes uniques. Faisant face à de terrifiantes et incessantes attaques de monstres, ces guerriers vont devoir faire équipe pour se défendre et espérer trouver un moyen de retourner chez eux.

Visuellement attrayante mais scénaristiquement creuse, cette série B fantastique tirée du jeu vidéo éponyme n’existe que pour voir de vaillants guerriers affronter des monstres XXL lors de scènes d’action dantesques. Le spectacle (fun et bourrin) est là, les effets spéciaux en mettent plein la vue et le bestiaire impressionne. Les amateurs du genre devraient y trouver leur compte.

IMAGE – Le désert est beau, ajouta-t-il

Amplifiant l’expérience HD, cette présentation UHD HDR10 est tout simplement superbe.

Pourtant excellents en Blu-ray, les détails gagnent ici en fermeté et en netteté (les uniformes militaires, les décors rocheux, les carapaces des créatures). La palette colorimétrique, plus profonde, s’affiche avec plus de réalisme (la carnation, le ciel bleu, la végétation luxuriante de l’oasis, les yeux rouges vifs des bébêtes), les contrastes surgissent avec un surplus d’énergie (cf. la scène dans l’antre des Nerscyllas) et les sources de lumière se montrent largement plus intenses (le soleil, les reflets sur le sable, les explosions, les armes enflammées).

SON – Le bruit et la fureur

Immersive et dynamique en diable, la bande-son Dolby Atmos est d’une férocité peu commune. D’une expressivité folle, elle libère toute sa puissance pour nous livrer un mixage absolument tonitruant.

Les effets fusent de toutes parts, les ambiances ne manquent pas, la scène de hauteur se déchaîne à la moindre occasion (la tempête, le Rathalos), le score électro-80’s est aéré au max et les basses sont terrifiantes (les déplacements du Diablos).

Un peu moins épique avec une présence spatiale atténuée (mais pas trop), la VF reste une traversée acoustique musclée qui domine la plupart de ses consœurs.

Au milieu du carnage, voilà un « chaos » sonore de premier ordre !

CONCLUSION – Comme un jeu vidéo

Avec ce 4K Ultra HD de référence, Sony a sorti le grand jeu pour que vous puissiez rejoindre la chasse !

Note artistique
6.5
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
Monster Hunter

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x