Provenance : États-Unis | Éditeur : Lionsgate Films | Date de sortie : 06 juin 2023

Format vidéo
2160p24 – Ratio 2.40
Dolby Vision / BT.2020 – Encodage HEVC
Master intermédiaire 2K

Bande-son
Anglais Dolby Atmos

Sous-titres
Anglais

Lord of War
4.5/5

Artistique : 9 | Vidéo : 8 | Audio : 9

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Sony Bravia XR-65A80J (Dolby Vision lumineux)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (Dolby Atmos), SVS SB-4000

Previous slide
Next slide

ŒUVRE - Le profiteur de guerre

Né en Ukraine avant l’effondrement du bloc soviétique, Yuri Orlov arrive aux États-Unis avec sa famille. Il travaille dans le restaurant familial avant d’avoir la révélation de sa vie au début des années 80, en assistant à un règlement de comptes sanglant. Il découvre alors une activité bien plus rentable : le trafic d’armes…

Alors que le désordre mondial règne, cette véritable leçon de géopolitique qui dénonce non sans férocité les fléaux d’un commerce souterrain (celui de la guerre), est une « comédie humaine » profondément cynique et hautement documentée où la rédemption n’a pas cours. Engagée et inquiétante, c’est grâce à son anti-héros magistral, un bandit sans scrupules ni sens moral campé par un Nicolas Cage au sommet de sa forme, qu’elle parvient à tirer son message en pleine tête !

IMAGE - Le bazar aux armes est ouvert

Volontairement très granuleux même si cette texture de caractère n’est pas toujours homogène (du fourmillement par-ci, un peu de DNR par-là), ce transfert UHD Dolby Vision est en tout point supérieur à son homologue HD.

La définition est grandement améliorée, les détails sont sensiblement plus fins, la palette colorimétrique est nettement mieux saturée (notamment les tons bleus et rouges), les contrastes sont largement plus fermes (cf. l’éclat des blancs et la délimitation de noirs plus riches) et les éclairages franchement plus intenses (la lumière du jour).

Lord of War

SON - Si tu veux la paix, prépare la guerre !

Peu enclin à surexploiter sa scène aérienne (quelques notes musicales, la réverbération des coups de feu, des avions et un hélicoptère), ce mixage Atmos n’en reste pas moins très concluant.

Usant subtilement d’ambiances discrètes mais ultra-bien placées et profitant d’une dynamique fulgurante lorsque l’action l’exige, il parvient à se démarquer du tout-venant lorsque la voix off de Nicolas Cage isole les autres éléments sonores avec beaucoup de délicatesse.

CONCLUSION - Un commerce mortel

Grandeur et décadence d’un marchand d’armes sinistre pour la comédie noire et satirique d’un Andrew Niccol lucide qui, grâce au support 4K Ultra HD, peut d’autant plus nous placer aux premières loges des réalités d’un monde pourri que nous refusons habituellement de regarder en face. Attention, film coup de poing !

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
1 mois

Grand grand film ! ^^

trackback

[…] soit reste toujours un marché lucratif comme un autre, du vendeur d’armes façon Lord Of War aux industriels supportant l’effort de […]

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x