4K Ultra HD – Édition UK – Arrow Films – 92 min – 27 septembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Anglais LPCM 2.0

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – La récolte a commencé…

Dans un petit village du Nebraska, une secte d’adolescents qui voue un culte sanglant à une entité démoniaque massacre tous les adultes et prend possession des lieux. Trois ans plus tard, le docteur Burt Stanton et sa fiancée Vicky traversent la région pour rejoindre Seattle…

S’il malmène l’œuvre de Stephen King qu’il adapte (on en parle de la fin ratée… ou pas ?), Children of the Corn n’en reste pas moins une bonne p’tite série B (ayant vieilli) étrangement perspicace sur les dangers du fanatisme religieux. L’histoire est intrigante, l’ambiance mystérieuse et le concept fait froid dans le dos. Quand les enfants (adorateurs de maïs) sèment la terreur, le cauchemar des adultes prend vie !

IMAGE – Bienvenue à Gatlin

Restauré à partir des négatifs 35 mm d’origine, ce transfert UHD Dolby Vision s’avère être vraiment frappant malgré des aléas certainement dus au matériel source. Si l’on excepte donc quelques plans mal résolus et/ou parsemés d’un grain impénétrable (lorsque le cadre est zoomé), l’image ici proposée est globalement superbe.

Plus dynamique, nette et détaillée, elle profite d’une granularité authentique, de textures plus distinctes (les vêtements, les alentours), d’une palette colorimétrique plus pittoresque (des primaires mieux saturées et des teintes secondaires plus subtiles), de contrastes moins limités (la délimitation des ombres est excellente là où les blancs ressortent mieux) et d’éclairages plus vifs (les reflets sur la carrosserie, la lumière du jour, les flammes).

SON – Ferme ta gueule le prédicateur !

Peut-être pas la piste multicanale la plus immersive (un mix frontal par nature) et cohérente du marché (le score sonne toujours trop fort), mais un champ sonore joliment élargi sur les côtés (l’atmosphère environnementale), des dialogues reproduits proprement, une musique démoniaque (accompagnée d’un chœur d’enfants) « écrasante » et des basses robustes.

Mieux équilibrée, la proposition stéréo est au final plus naturelle même si moins enveloppante.

CONCLUSION – Vous reprendrez bien un peu de pop-corn ?

S’il vous arrive de vénérer cette horreur folklorique « bon marché » devenue culte avec les années, nul doute que le présent 4K Ultra HD exauce vox prières !

Note artistique
6.5
Qualité vidéo
8
Qualité audio
8
0
Children of the Corn

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x