Blu-ray – Édition FR – Rimini Éditions – 95 min (version longue) – 20 septembre 2021

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 2.35

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 2.0 Mono
• Français DTS-HD MA 2.0 Mono (version courte SD)

Sous-titres
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Erreur de pilotage… Ou terreur surnaturelle ?

Peu après avoir décollé, un 747 est victime d’un crash et les 300 passagers qu’il transportait meurent. Seul Keller, le commandant de bord, s’en sort étrangement indemne. Il va alors tenter de comprendre les circonstances qui ont conduit à ce mystérieux accident…

Adapté du roman à succès Celui qui survit de James Herbert, ce suspens surnaturel à « sensations » s’amuse à nous faire perdre nos repères jusqu’à un dénouement que n’aurait pas renié M. Night Shyamalan (à se demander d’ailleurs si ce dernier ne s’en est pas inspiré dans ses premiers longs). Et malgré des maladresses dans la narration (il y a des trous !), ce mystérieux objet fantastique des 80’s riche en surprises et joliment interprété gagne à être (re)découvert !

IMAGE – L’horreur en douceur

En tenant compte de son âge (le film est sorti dans nos salles en 1981) mais aussi et surtout de sa rareté, cette mise à niveau en haute-définition est tout à fait respectable malgré un générique d’ouverture instable et des saletés de-ci de-là.

Pourvue d’une charmante patine rétro, la photographie signée John Seale (Mad Max: Fury Road et le futur Furiosa) se voit donc bichonner par ce transfert HD qui soigne sa définition, ses couleurs et ses contrastes (sans renforcer de trop la profondeur des noirs) en préservant le grain de son tournage argentique 35 mm.

SON – Les voix de l’au-delà

Une VO DTS-HD MA 2.0 Mono « agressive » qui, malgré un léger souffle (soyez rassurés, il est très discret), s’avère être d’une grande clarté sans pétouille sonore aucune. Les voix se détachent bien, la dynamique assure, les détails acoustiques sont nets et le score inquiétant au possible.

Absente de la version longue, la VF DTS-HD MA 2.0 Mono n’est disponible que sur la version courte (non testée) présentée en définition standard.

CONCLUSION -Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Nous donnant l’opportunité de découvrir cette œuvre de la « Ozploitation » en haute-définition, l’éditeur Rimini Éditions continue d’agrandir sa belle collection dédiée aux classiques oubliés (ou non) du cinéma fantastique. Proposée dans un digipack combo Blu-ray + DVD avec un livret de 24 pages, le documentaire Clapper Board et des entretiens, elle devrait combler sans peine les cinéphiles désireux de (re)découvrir le film de David Hemmings.

Note artistique
6.5
Qualité vidéo
7
Qualité audio
7.5
0
Le Survivant d'un monde parallèle

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x