Provenance : États-Unis (4K UHD) / France (Blu-ray) | Éditeur : Shout Factory (4K UHD) / Rimini Éditions (Blu-ray) | Date de sortie : 05 septembre 2023 (4K UHD) / 29 février 2024 (Blu-ray)

Format vidéo
2160p24 – Ratio 1.85
Dolby Vision / BT.2020 – Encodage HEVC
Master intermédiaire 4K

Bande-son
Anglais DTS-HD MA 5.1
Anglais DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
Anglais

La Nuit de la comète
3.5/5

Artistique : 6.5 | Vidéo : 8.5 | Audio : 7.5

Format vidéo
1080p24 – Ratio 1.85
SDR / BT.709 – Encodage AVC

Bande-son
Anglais DTS-HD MA 2.0
Français DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
Français

La Nuit de la comète
3.5/5

Artistique : 6.5 | Vidéo : 7.5 | Audio : 7.5

L'édition collector Blu-ray est disponible à la vente auprès de notre partenaire Metaluna Store en cliquant ici 👉 La Nuit de la comète

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Philips 65OLED908 (Filmmaker Mode | Dolby Vision Filmmaker)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (DTS Neural:X), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - Un nouveau monde rien que pour elles

À la suite du passage d’une comète, l’Humanité est en grande partie décimée. Regina et sa jeune sœur Samantha font partie des rares survivants. Elles trouvent refuge dans le studio d’une radio locale qui continue d’émettre. Dans un monde désormais sans règles, les deux sœurs décident d’aller refaire leur garde-robe dans les centres commerciaux. Mais certains survivants, en partie irradiés, ont été transformés en zombies…

Culte aux USA mais méconnu de par chez nous, ce détonant cocktail Pink Lady à base de teen movie des 80’s mélange horreur, science-fiction et comédie avec autant d’insouciance que d’énergie. Très apprécié de Joss Whedon (sa Buffy Summers étant d’ailleurs inspiré d’une des héroïnes), ce Dawn of the Dead cushy où les femmes prennent les choses en main célèbre la soif de vivre de deux adolescentes au fort tempérament (la délurée Catherine Mary Stewart et l’ingénue Kelli Maroney) ayant survécu à l’apocalypse. Et vu qu’elles sont attachantes, un charme réel se dégage de leurs mésaventures à l’ambiance pop-sucrée malgré un scénario foutraque et des SFX bricolés, où seuls les maquillages de David B. Miller (à qui l’on doit le visage de Freddy Krueger) sortent du lot. Une p’tite série B fort sympathique.

IMAGE - Brushings, zombies et uzis

Provenant d’un scan 4K du négatif original, le transfert UHD Dolby Vision de l’édition 4K Ultra HD domine sans difficulté son homologue HD (paru il y a 10 ans auprès du même éditeur) et choie comme jamais la photographie très colorée du chef op’ Arthur Albert.

L’usure du temps (points blancs, griffures et poussières) a été soigneusement gommé, le grain argentique (plus imposant sur les plans truqués) est bien restitué par un encodage particulièrement sain (un bitrate moyen mesuré à 90.4 Mb/s) et malgré un soupçon de douceur de-ci de-là (imputable à l’usage de filtres et à des imprimés optiques), les détails affichés sont bien mieux résolus que par le passé (les visages, la ville déserte et les tenues). La palette colorimétrique gagne en chaleur et en fougue (les rouges-orangés du ciel), les contrastes en profondeur (cf. les niveaux de noir) et les sources lumineuses en punch (l’éclairage public, les enseignes au néon).

Inévitablement en deçà, le Blu-ray de Rimini Éditions (qui utilise le précédent master 1080p de Shout Factory) n’en reste pas moins de bonne facture… Surtout que La Nuit de la comète n’avait pas encore eu les honneurs d’une sortie HD en France ! Généralement douce quoique les gros plans ne manquent pas de précision, cette image stable mais quelque peu tachetée (des saletés par endroits) expose une patine 35 mm agréable et des couleurs attrayantes (les illustres filtres rouges) fort bien saturées.

La Nuit de la comète
La Nuit de la comète
La Nuit de la comète

SON - Girls Just Want To Have Fun

Identique entre les deux disques, la VO dual mono (le mixage original) est de loin la bande-son la plus équilibrée. Dynamique et restituant très solidement ses effets (les rafales de balles) comme sa mémorable playlist tirée des années 80 (Cyndie Lauper, Stallion, Revolver, etc.), elle délivre en outre des dialogues parfaitement audibles là où ils sont parfois submergés par la musique de fond sur la version 5.1 (réservée au 4K Ultra HD). Une piste sonore qui n’a du reste pas grand chose de multicanal (si ce n’est la ventilation artificielle du vent à l’arrière), en plus d’ajouter du souffle parasite là où il n’y en a pas en 2.0.

Même si le doublage est chouette comme tout, la piste française dual mono souffre de voix trop proéminentes venant écraser les ambiances. De fait, un déséquilibre acoustique prédomine.

CONCLUSION - La vie continue

Que vous optiez pour le 4K Ultra HD américain ou le Blu-ray français (une édition collector digipack à trois volets renfermant un livret de 24 pages rédigé par Marc Toullec) qui trouve sa place dans la Collection Angoisse de Rimini Éditions, cet hommage bariolé à la science-fiction vintage sera encore plus savoureusement kitsch sur support physique !

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
KillerSe7ven
Administrateur
1 mois

Synthéééééééééééééééééééééééééééés !

Mr Wilkes
1 mois

Je veux voir ce film maintenant ^^

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x