4K Ultra HD – Édition US – Shout Factory – 103 min – 28 février 2023

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Anglais DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Bowen et le dernier dragon

En l’an 934, la reine Aislinn sollicite l’intervention d’un vénérable et puissant dragon pour sauver la vie de son fils Einon, tombé dans une embuscade. Le dragon fait alors l’offrande de la moitié de son cœur au prince. Sitôt monté sur le trône, Einon se révèle être un tyran. Son précepteur, le chevalier Bowen, est convaincu que le cœur du dragon a empoisonné son disciple. Il quitte la cour en se jurant d’exterminer cette race maudite.

Certes manichéenne (le preux chevalier, le roi félon) et prévisible, cette épopée d’heroic fantasy familiale ayant donné naissance au premier personnage principal entièrement généré en CGI (par le roi des effets visuels Phil Tippett) est un buddy movie à l’époque médiévale. Le mélange d’action et d’humour fonctionne, les sympathiques gentils affrontent dans la bonne humeur d’antipathiques méchants, l’aventure est bien rythmée et le charme suranné des SFX perdure. En somme, une fable héroïque bienveillante pour petits et grands.

IMAGE – Vers les étoiles…

Après le Blu-ray Universal (2012) couvert de DNR et celui de l’éditeur allemand Turbine (2022) qui utilisait le même master en lui adjoignant des tripatouillages cosmétiques comme du faux grain (!), Cœur de dragon retrouve enfin de sa superbe d’antan avec ce transfert UHD Dolby Vision issu d’un scan 4K des négatifs originaux 35 mm.

Le nettoyage opéré a permis d’éliminer 95% des défauts visibles jusqu’alors (encore quelques points bancs occasionnels), la texture argentique qui est présente tout du long reprend vie, les détails s’affichent dans leur entièreté avec une toute autre finesse (les visages, les costumes, les décors) et la profondeur de champ supplémentaire accordée par la résolution 2160p saisit lors des plans larges.

Coté HDR et WCG, la palette colorimétrique chamarre ses verts et ses jaunes tout en purifiant la carnation (les peaux sont moins rouges), le taux de contraste se montre plus audacieux avec des noirs affirmés (la grotte) et des blancs rehaussés (les nuages), et les sources lumineuses gagnent en authenticité (l’éclat du jour, la chaleur vive des flammes).

SON – Un dragon c’est bien pratique 🎶

Si les pistes sonores Dolby Atmos et Auro-3D 11.1 exclusives à la « special edition » Turbine ne sont pas du voyage, la bande-son DTS-HD MA 5.1 n’en reste pas moins très efficace.

La dynamique s’envole dès que le besoin s’en fait ressentir (Draco jaillissant de derrière la cascade), les dialogues sont clairs (Sean Connery prête sa voix au dragon), la spatialisation est maîtrisée (le défilement des arbres lorsque Bowen est traîné par Draco), les effets et autres ambiances ne manquent pas (à l’avant comme à l’arrière), la partition majestueuse de Randy Edelman est enveloppante et les basses rugissent dès l’écran-titre.

Afin que le présent mixage ait la possibilité de prendre de la hauteur (les déplacements aériens de Draco, la faune sauvage locale), il est fortement recommandé d’activer un DSP de virtualisation.

CONCLUSION – Légendaire ?

Dans le fief d’un cœur en partage, alors qu’une amitié indéfectible résiste à l’oppression, un noble 4K Ultra HD (des prestations A/V chevaleresques) propose ses services pour défaire la tyrannie !

Note artistique
7
Qualité vidéo
8.5
Qualité audio
8.5
0
Cœur de dragon

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x