4K Ultra HD – Édition US – Disney – 102 min – 14 février 2023

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français (québécois) Dolby Digital Plus 7.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE – Voyage au centre de la Terre

Les Clade, une famille d’explorateurs légendaires, découvrent un monde inexploré, plein de dangers et peuplé de créatures fantastiques. Ils sont aidés dans leur quête d’un blob espiègle et de leur chien à trois pattes. Hélas, les querelles entre ses différents membres menacent de faire échouer cette nouvelle mission, qui est – de loin – la plus cruciale.

Même si anecdotique et parsemé de péripéties convenues, ce 61e classique d’animation Disney bien ancré dans son époque (inclusion naturelle et plaidoyer écolo pertinent) se révèle être une fable d’aventure palpitante (des scènes d’action régulières) et dépaysante visuellement haute en couleurs (Avatar est passé par là), où les générations pourront se rassembler autour d’une douce utopie inspirée des écrits de Jules Verne.

IMAGE – Le Monde de Splat

S’il est vrai que l’image du Blu-ray est plus lumineuse (un peu à l’excès), celle du présent transfert UHD HDR10 est autrement plus nuancée et authentique.

Révélant déjà une meilleure clarté où les détails se révèlent plus (la texture des créatures, les poils du visage, l’intérieur du dirigeable géant, les alentours), elle profite un max de la fastuosité accrue de la palette colorimétrique (la profusion de fuchsias, les verts de la végétation d’Avalonia, le ciel orangé), de la bonification des contrastes (des noirs plus pénétrants et des blancs plus naturels) et de la vivacité étendue des sources lumineuses (les éclairages intérieurs, l’illumination veineuse des racines, la brillance bleue émanant de l’intérieur de Splat, les flammes).

SON – Toujours plus loin

Loin des errances « Dolby Atmouse » que nous ne connaissons que trop bien, l’étonnante VO 3D surprend par sa richesse acoustique et sa profondeur.

La dynamique est réellement enthousiaste, les basses ne manquent pas de corps (les explosions, les moteurs), la spatialisation qui est exemplaire développe des effets/ambiances palpables (les bruitages des organismes vivants), les enceintes surround ne loupent aucune occasion de se faire remarquer, la scène aérienne fait partie de l’équipage (les engins volants, les chutes de débris, les animaux ailés), le score entraînant composé par Henry Jackman irradie et les voix, à qui il peut arriver de quitter la centrale, sont d’une grande clarté.

Si ce nouveau monde prend vie, là aussi, tout autour de l’auditoire et avec ce qu’il faut de puissance en sélectionnant la VFQ (très peu accentuée) encodée en Dolby Digital Plus 7.1, cette bande-son n’est pas aussi fréquentée à l’arrière et se voit privée des appels verticaux (même si l’activation d’un DSP de virtualisation permet d’en récupérer un certain nombre).

CONCLUSION – On part à l’aventure ?

Injustement bradée sur Disney+ dans notre beau pays, comme les récents Raya et le Dernier Dragon ou encore Alerte rouge (du côté de Pixar), cette production animée tendre et nostalgique est mieux équipée sur support 4K Ultra HD (1er top démo A/V pour la firme aux grandes oreilles) afin d’explorer l’inconnu d’un monde à l’imaginaire foisonnant. Malheureusement pour nous autres français, cette édition restera inédite dans l’Hexagone !

Note artistique
7
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
Avalonia, l'étrange voyage

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x