Provenance : France | Éditeur : Le Pacte | Date de sortie : 26 janvier 2024

Format vidéo
1080p24 – Ratio 1.85
SDR / BT.709 – Encodage AVC

Bande-son
Français DTS-HD MA 5.1
Français DTS-HD MA 2.0

Sous-titres
Français

Anatomie d'une chute
4.5/5

Artistique : 9 | Vidéo : 9 | Audio : 8.5

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Sony Bravia XR-65A95L (Professionnel SDR)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (DTS Neural:X), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - Faites entrer l'accusé

Sandra, Samuel et leur fils malvoyant de 11 ans, Daniel, vivent depuis un an loin de tout, à la montagne. Un jour, Samuel est retrouvé mort au pied de leur maison. Une enquête pour mort suspecte est ouverte. Sandra est bientôt inculpée malgré le doute : suicide ou homicide ? Un an plus tard, Daniel assiste au procès de sa mère…

Plus psychanalytique que judiciaire, ce film de procès au scénario ciselé dissèque le désordre d’une vie (conjugale) sous le regard aveugle de la justice (pénale). Et porté par la prodigieuse comédienne allemande Sandra Hüller, c’est un grand portrait de femme accusée que brosse Justine Triet dans son 4e long très justement récompensé par la Palme d’or. Alors, s’agit-il d’un accident, d’un suicide ou d’un meurtre ?

« Parfois, un couple, c'est une sorte de chaos et tout le monde est perdu. Et parfois, on se bat ensemble, parfois seuls, et parfois, l'un contre l'autre, ça arrive. »

IMAGE - L'ombre d'un doute

Issu d’une captation numérique que l’ajout en postproduction d’un léger grain approche du rendu 35 mm (le souhait initial de la réalisatrice qu’elle n’a malheureusement pu mettre à exécution), ce solide transfert HD aux images lumineuses affiche une définition précise (cf. les arrière-plans), des détails bien piqués (les visages, les costumes, les décors), une palette colorimétrique soignée à l’étalonnage naturaliste et des contrastes harmonieux aux noirs intenses. Néanmoins, il semblerait que la réalité puisse fréquenter l’affabulation…

Anatomie d'une chute

SON - Rien que la vérité ?

Alors que les dialogues (une source de malentendus potentiels quand trois langues cohabitent), parfaitement articulés en français (une qualité qui se fait rare ces temps-ci), sont restitués avec autant de clarté que d’équilibre, les airs célèbres d’Albeniz (la tempête musicale Asturias) et de Chopin (Prélude op.28 n°4 en mi mineur), en opposition aux tambours de 50 Cent (la reprise instrumentale du tube P.I.M.P.), qui occupent une place tout aussi importante au sein de l’intrigue, sont pourvus d’une excellente dynamique.

La spatialisation, en tout point réaliste, délivre des ambiances enveloppantes (notamment devant la cour d’assises) même si l’essentielle de la narration acoustique reste frontale et le canal LFE, performant mais peu sollicité au vu du sujet, évoque sa présence lors de certains passages clés (comme par exemple quand l’époux allume la musique au grenier).

CONCLUSION - Victime ou meurtrière ?

Puisque le vrai et le faux s’imbriquent sans qu’il ne soit possible de les distinguer, ce drame judiciaire ambigu nappé d’un soupçon de thriller s’offre les services d’un Blu-ray aguerri au droit audiovisuel pour que les spectateurs, malgré l’incertitude, puissent mieux soupeser les arguments (en pour et en contre) avant de trancher. Que justice soit faite !

Autre article relatif à Anatomie d’une chute sur MaG :

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x