4K Ultra HD – Édition FR – Universal Pictures – 85 min – 19 juin 2018

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais DTS:X
• Français DTS 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Une nuit par an, le crime est légal

Dans une Amérique minée par le crime et les prisons surpeuplées, le gouvernement a décidé d’autoriser toutes sortes d’activités criminelles une fois par an. Sur ces 12 heures autorisées, la police n’existe plus et les hôpitaux ne peuvent plus aider les citoyens. Une famille qui ne souhaite pas participer à ce déchainement de violence reste enfermée chez elle, jusqu’à ce qu’un homme vienne demander de l’aide…

Ce thriller d’anticipation à la charge politico-sociale certaine (la société américaine contemporaine en prend pour son grade), est un home invasion d’une grande tension doté d’un scénario corrosif et réflexif, d’un rythme trépidant, d’une violence graphique effective et d’acteurs habités. Scotchant !

IMAGE – Barricadez-vous !

Si les différences restent finalement assez minimes en regard du très bon Blu-ray, ce transfert UHD HDR10 améliore tout de même le rendu de la photographie… Plongée à 90% dans la pénombre !

Les petites baisses de définition ne se font plus visibles, les plans sont légèrement plus nets (cf. les éléments de fond), le piqué reste ciselé (hors la vidéoprotection) mais gagne en précision quand il fait sombre (notamment sur les visages et les vêtements), la palette colorimétrique donne un peu plus de vie aux primaires (le sang) et à la carnation, les contrastes témoignent d’une meilleure homogénéité en basse lumière (des noirs d’encre mieux découpés) et les sources lumineuses se servent d’un éclat plus frappant (les lampes torches).

SON – Le signal d’alarme a sonné…

Des pistes sonores enveloppantes et percutantes (le retentissement des coups de feu est renversant) où l’énorme dynamique, la minutie de la spatialisation (de nombreux effets hors écran), la richesse des surrounds (la présence du groupe d’étudiants) et la puissance des basses (le canal LFE assène un véritable coup de poing !) sont immersives au possible.

Un peu moins impressionnante mais vaillante au possible, la VF perd néanmoins l’utilisation des canaux de hauteur dont l’usage est régulièrement pertinent (comme le déclenchement du système de sécurité et les déplacements à l’étage).

CONCLUSION – Survivrez-vous à la Purge ?

Si dans American Nightmare toutes activités criminelles, meurtres inclus, sont légalisées une fois par an durant 12 heures, le présent 4K Ultra HD peut être visionné en toute sécurité dans le monde réel !.. Même s’il ne creuse pas énormément l’écart avec son homologue HD qui reste bien armé pour se défendre.

Note artistique
8
Qualité vidéo
8
Qualité audio
9
0
American Nightmare (The Purge)

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x