4K Ultra HD – Édition FR – Universal Pictures – 103 min – 19 juin 2018

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais DTS:X
• Français DTS 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Quand les riches tuent les pauvres

Alors que la Purge annuelle est sur le point de commencer, Leo, un homme sombre et énigmatique, hanté par la disparition de son fils, veut se venger. Éva, une mère célibataire qui essaye tant bien que mal de joindre les deux bouts, se voit forcée de quitter son appartement. Shane et Liz, un jeune couple, subit une panne de voiture à quelques minutes seulement du début de la Purge. Tous s’associent pour se défendre et tenter de survivre à un déchaînement de violence, d’horreur et de chaos sensé débarrasser le pays des mauvaises pulsions humaines…

Cette chasse à l’homme intense et oppressante qui élargit le point de vue de son aîné pour placer l’essentiel de son action en milieu urbain hostile, est un survival nerveux et violent à la plastique avantageuse, aux tueries hyper-efficaces et à la dénonciation politico-sociale virulente.

IMAGE – Enfermés dehors

Alors même qu’il est plongé dans une pénombre quasi-continue, ce transfert UHD HDR10 est épatant tout du long !.. Il faut dire aussi que les images sont parsemées d’éclats multicolores flatteurs.

La définition est encore plus maîtrisée qu’en HD (cf. la netteté des décors), les détails qui abondent même lors des séquences à faible luminosité sont affinés (notamment sur les visages et les vêtements), les contrastes ont été judicieusement renforcés (les noirs sont incroyablement épais et les blancs nettement plus brillants), les couleurs vives et stylisées (une photographie à dominante dorée) qui sont mieux saturées (les teintes ressortent mieux dans l’obscurité) gagnent en chaleur (c’est plus raccord avec le climat de Los Angeles) et en équilibre (la carnation est plus saine), et les sources lumineuses (le coucher comme le lever du soleil, l’éclairage urbain, les lampes d’intérieur), régulièrement aveuglantes, se distinguent par une intensité vraiment impressionnante.

SON – Dieu bénisse les nouveaux pères fondateurs

Des pistes sonores dynamiques (la montée de violences a beaucoup d’impact) et immersives qui diffusent des voix parfaitement intégrées au mixage et distribuent, avec ce qu’il faut de nuances, une multitude d’effets dans l’espace acoustique, de riches ambiances surround (l’agitation de la rue) et des basses rondes bien angoissantes (le moteur de la Dodge Charger). Le chaos est là !

Plus autoritaire, la VO encodée en DTS:X use avec efficacité d’une composante aérienne régulièrement frappante (le retentissement de l’alarme qui annonce la Purge, la résonance des coups de feu).

CONCLUSION – Survivrez-vous à la nuit ?

Comme tous les crimes sont permis pendant 12 heures, la tuerie continue en Amérique ! Fort heureusement, les sens plus aiguisés de ce 4K Ultra HD devraient vous permettre d’échapper à vos assaillants.

Note artistique
8
Qualité vidéo
9
Qualité audio
9.5
0
American Nightmare 2: Anarchy

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x