4K Ultra HD – Édition US – Lionsgate Films – 122 min – 23 octobre 2018

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos

Sous-titres
• Anglais

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Fantasme adolescent

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’État de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

Adaptation cinématographique fidèle à l’esprit et à l’histoire originale, Twilight, chapire 1: Fascination est une œuvre romantique (et non un film d’action avec des vampires) à l’ambiance attirante et captivante (l’excellente BO et la photographie monochrome y sont pour quelque chose).

Les jeunes acteurs sont convaincants et l’attirance physique (les pulsions adolescentes) entre les deux acteurs principaux est palpable. L’on regrette tout de même que le côté fantastique fasse suranné et l’existence des clichés américains sur les lycéens. Un début de saga prometteur véritablement fascinant.

IMAGE – Bien peu de poils !

Approuvé par Catherine Hardwicke et Elliot Davis, ce transfert 4K HDR est magnifique.

La texture argentique de l’œuvre est restituée avec beaucoup de finesse, la définition est légèrement augmentée (le feuillage de la forêt) et le piqué déjà redoutable du Blu-ray laisse poindre des détails supplémentaires lors des gros plans.

Les couleurs sont plus monochromatiques (une désaturation très maîtrisée) et froides avec quelques primaires plus larges (notamment les rouges), les contrastes un peu moins poussés et les noirs plus profonds permettent aux images d’être judicieusement assombries (l’ambiance en profite vraiment), et la luminosité des sources lumineuse est clairement accrue (la peau d’Edward en contact avec les rayons du soleil, les reflets sur les sols détrempés et les éclairages intérieurs).

SON – Full Moon

Une VO Atmos immersive et homogène à la spatialisation convaincante, aux ambiances (surtout subtiles) bien restituées sur l’ensemble des canaux (hauteur compris lors du match de baseball avec le vent et le tonnerre), à l’activité arrière appropriée, à la musique aérée et aux voix claires. Seul le canal de basse, un peu en retrait, aurait dû s’imposer plus.

CONCLUSION – Céder ou résister au fruit défendu ?

Pour ses 10 ans (le présent disque est paru le 23 octobre 2018), le premier chapitre de la saga à succès Twilight s’est fait « mordre » par une édition 4K Ultra HD follement amoureuse de cette passion dévorante même si chaste !

Note artistique
7
Qualité vidéo
8
Qualité audio
8.5
0
Twilight, chapitre 1: Fascination

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x