Personnage taiseux au tempérament farouche, Cemal est conducteur de corbillard. Un jour, il se voit confier une tâche pour la moins suspecte. Le corps d’une jeune fille sauvagement assassinée doit être convoyée dans l’est du pays. Alors qu’il entend d’étranges râles à l’arrière du fourgon, il comprend que la défunte ne l’est pas complètement. A moins qu’il s’agisse d’un mort-vivant ou d’un vivant-mort ? Un pur film de genre qui entretient l’ambiguïté permanente. Une proposition introspective et dérangeante qui avait toute sa place à Gérardmer. The Funeral d’Orçun Behram est une oeuvre audacieuse et sans équivalent au cinéma, raison pour laquelle on lui pardonne ses défauts et sa longueur. 

Gérardmer 2024

Critique de The Funeral

Orçun Behram - Réalisateur

Orçun Behram

Né en Turquie en 1987, Orçun Behram a suivi pendant un an le programme international FAMU à Prague en spécialité cinéma. Il s’installe en 2014 à Istanbul où il réalise des courts métrages, des documentaires et vidéo-clips. Son premier long métrage The Antenna est présenté au Festival de Toronto en 2019. The Funeral est son deuxième long-métrage qui a été présenté à Gérardmer. 

Filmographie

  • 2023 : The Funeral
  • 2019 : The Antenna
  • 2006 : Column

Court-métrage - Column

Lire la vidéo sur Column

Critique JV et ciné toujours prêt à mener des interviews lors de festivals ! Amateur de films de genre et de tout ce qui tend vers l'Etrange. N'hésitez pas à me contacter en consultant mon profil.

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x