4K Ultra HD – Édition Benelux – Sony Pictures – 99 min – 25 mars 2020
Certification IMAX Enhanced

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS:X
• Français (parisien) DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
•  Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Vous les connaissez ? Ils n’ont pas pris une ride !

Le chaos règne partout dans le pays, depuis la Maison Blanche jusqu’aux petites villes les plus reculées. Nos quatre tueurs doivent désormais affronter de nouvelles races de zombies qui ont évolué en dix ans et une poignée de rescapés humains. Mais ce sont les conflits propres à cette « famille » improvisée qui restent les plus difficiles à gérer…

Fidèle à son aînée (on prend les mêmes et on recommence), cette comédie horrifique insolente qui ne se prend jamais au sérieux est peuplée de personnages déjantés (une mention spéciale à la blonde à cervelle d’oiseau), parsemée de scènes d’action gores et spectaculaires, rythmée par un humour politiquement incorrect et blindée de références à la pop culture. Un bon défouloir des familles.

IMAGE – Il est frais mon zombie !

Une mise à l’échelle saisissante qui met un véritable coup de peps aux images du Blu-ray.

D’une clarté supérieure et pourvue d’une définition en béton armé, elle affiche des détails nettement mieux résolus (les visages, les vêtements, les environnements), une palette colorimétrique autrement plus profonde (la verdure, les chaussures d’Elvis, les couleurs de la Jungle Room) et réaliste (la carnation), des contrastes distinctement renforcés (cf. la profondeur supplémentaire apportée aux noirs) et des sources lumineuses largement plus intenses (les phares, les néons, l’explosion et les reflets sur une arme de poing).

Et pour ne rien gâcher, ce 4K Ultra HD éradique le bruit vidéo (rare mais présent par endroit) de son homologue HD. Du numérique qui claque.

SON – Une bonne double dose ?

Plus extravagante que la VF grâce à une meilleure présence spatiale mais pas aussi percutante à cause de basses moins vigoureuses (qui restent toutefois solides), la VO DTS:X abonde d’effets/ambiances en tout genre (les meilleurs étant ceux liés aux zombies) qui circulent d’une enceinte à l’autre avec beaucoup de fluidité.

La scène de hauteur n’est d’ailleurs pas oubliée avec, entre autres joyeusetés, la chute d’une tour, un feu d’artifice, la « figure » d’un monster truck et des lancers d’objets.

Immersive et intense (bonne gestion de la dynamique), cette excellente bande-son sait aussi faire preuve d’une subtilité bienvenue (les passages dialogués).

CONCLUSION – On the Road Again

De retour dans cette suite convaincante, notre quatuor de choc défie la mort armé d’un Ultra HD Blu-ray certifié IMAX Enhanced !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
9.5
Qualité audio
9.5
0
Retour à Zombieland

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x