4K Ultra HD – Édition FR – MGM United Artists – 106 min – 23 octobre 2019

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Français DTS 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Amour, haine, justice et vengeance

Même s’il lutte pour ne pas faire de sa dernière mission une affaire personnelle, James Bond est décidé à traquer ceux qui ont forcé Vesper à le trahir. En interrogeant Mr White, 007 et M apprennent que l’organisation à laquelle il appartient est bien plus complexe et dangereuse que tout ce qu’ils avaient imaginé… Bond croise alors la route de la belle et pugnace Camille, qui cherche à se venger elle aussi. Elle le conduit sur la piste de Dominic Greene, un homme d’affaires impitoyable et un des piliers de la mystérieuse organisation.

Malgré un scénario mécanique et des facilités « bondiennes », ce 22e opus à la violence accrue mais à l’émotion moindre présente un agent 007 en quête de vengeance. Nous nous retrouvons donc avec un actionner à la mise en scène nerveuse, où les morceaux de bravoure implacables s’enchaînent à un rythme soutenu.

IMAGE – Démasquer les coupables

Si les belles images de ce 4K Ultra HD sont plus finement résolues (ce sont les décors qui en bénéficient le plus), subtilement colorées (les teintes profitent d’une plus grande saturation), sensiblement contrastées (grâce à des blancs plus purs et des noirs plus profonds) et délicatement éclairées (les détails ne se perdent plus dans les hautes luminances), les améliorations vis-à-vis du Blu-ray restent mineures.

En somme, le rendu est un peu plat pour un transfert UHD Dolby Vision; surtout que le grain argentique n’est pas aussi palpable qu’espéré ! Un réducteur de bruit aurait-il été appliqué ? Visiblement oui même si le résultat est soigné.

SON – Another Way to Die

Toujours pas de mixage audio 3D, mais une VO DTS-HD MA 5.1 véritablement démonstrative qui se veut d’une redoutable efficacité. Dynamique, ample et très aérée, elle délivre un son qui en impose avec une spatialisation d’une grande largeur et des basses de poids. Totalement immersive avec une scène arrière énergique qui ne lésine ni sur les effets (les coups de feu) ni sur les ambiances (la vie urbaine), elle profite en plus d’un score particulièrement enveloppant.

Excellente à son niveau, la VF qui est moins exaltée n’est cependant pas en mesure de procurer le même impact.

CONCLUSION – La colère ne suffit pas

S’il est uniquement poussé par une rage inconsolable, Bond peut compter sur le présent 4K Ultra HD pour l’aider à trouver « en pleine foule » l’organisation Quantum !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
8
Qualité audio
9.5
0
Quantum of Solace

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x